L'enregistrement de la 7ème saison de l'aventure Koh Lanta a débuté depuis janvier et les conditions de tournage seraient plus qu'imprudentes. Sansure vous éclaire les coulisses d'un jeu dangereux...

C’est sur l’île de Palawan aux Philippines que se déroule le jeu d'aventure Koh lanta 7, présenté par Denis Brogniart, et qui sera diffusé cet été sur TF1. Mais l'endroit paradisiaque renferme malheureusement plusieurs groupes armés aux alentours de l’île ! Les 16 nouveaux candidats, l'animateur, ainsi que toute l’équipe de production redoutent une éventuelle action armée de l’une des deux guérillas, séparatistes ou communistes, qui sévit dans la région. Le plus radical des deux est le mouvement séparatiste Abu Sayyaf, une organisation proche d’Al Quaida... Il est situé à seulement 600 kilomètres du lieu d’enregistrement du jeu, au Sud des Philippines, mais a déjà frappé sur Palawan en 2001 en kidnappant des touristes américains... L’autre guérilla, la New People ’s Army, est composée d’opposants philippins qui utilisent la violence pour mettre en place un régime communiste maoïste. La société de production, Adventure Line Production, précise qu’elle prend très au sérieux “les risques inhérents à la présence de tels groupuscules”. Pour cela, elle a renforcé la sécurité du tournage sur l’île en louant les services d’une agence de protection rapprochée avec des gardes armés qui vont ainsi sécuriser les lieux !  De plus, les Philippines sont très fortement déconseillé par le Ministère des Affaires Étrangère Français, qui ont listé sur leur site tous les dangers du pays : drogue, typhons, virus, volcans, vols, attentats, enlèvements, piraterie maritime, séismes, fortes précipitations, etc... Alors pourquoi la production prend t-elle un tel risque ? Pour le show, l'adrénaline, ou par simple manque d'informations préalable au tournage ? A suivre...

Retour à l'accueil