Plusieurs villes sud-africaines qui doivent accueillir des matches de la Coupe du monde de football 2010 se sont plaintes mardi dernier d'un manque de ressources financières pour la construction de stades ! Les budgets initiaux vont être dépassés à cause de l'inflation, de la fluctuation des taux de change et d'une augmentation des coûts liée au manque de main-d'oeuvre qualifiée et d'équipement, ont expliqué des organisateurs devant une commission parlementaire. Pour la ville du Cap, le coût du nouveau stade, dont la construction doit débuter en mars 2007, est passé de 2,5 milliards de rands (soit 270 millions d'€) à plus de 3,7 milliards (soit 400 millions d'€). Le Cap espère accueillir l'une des demi-finales. La ville portuaire de Durban (est), autre candidate à une demi-finale, évalue son déficit prévisible à 600 millions de rands (soit 65 millions d'€) !

Retour à l'accueil