Au cours de ce prime, on peut se rendre compte que l'animateur ne prend plus trop de risque ! Oh bien sûr ils aimeraient sans doutes des clashs... encore des clashs.. rien que des clashs. Mais depuis Léo, plus de clashs !

Jonathan et Daniela. Dans Secret Story, on a l'impression qu'il ne faut surtout pas avoir d'amies-femmes lorsque l'on est un homme ! On risquerait de tout y perdre ! Il faut savoir que, dans la maison, nous sommes toutes et tous en manque de notre quotidien, des personnes que l'on aime... Et l'on en devient tactiles, en manque d'affection ! Tout ne peut se résoudre en des histoires de cul ! Heureusement d'ailleurs... Mais tout nous est servi comme si cela pouvait en être ! Et puis tout est fait pour que les images que l'on nous montre (l'animateur en parle de ces sacrées images) soit des suppositions, qui ne sont pourtant pas ! On a pu le voir dans l'épisode Samantha et Nathalie... Et là, on a voulu nous resservir une version hétéro de ce qui s'est passé l'an dernier ! Est-ce que faire chaque année avec des personnes et un décor différent la même chose cela paiera dans l'avenir de cette émission ? J’en doute fort !
Même si le casting est très bon, nous voyons bien que, comme l'an dernier, l'émission est un peu longue... Alors on nous ressort la pièce secrète... Sans doute que l'on a pas osé y mettre Jonathan et Sabrina... Mais l'on a du y songer fortement... Peut-être que la prod s'est rendu compte qu'il ne fallait quand même pas aller si loin dans ce qui est le reflet de la vie privée des gens ! En effet le but de ce jeu n'est pas de s'échanger les uns les autres mais d'avoir un secret, un bon, et de la garder jusqu'au bout ! Sabrina nous a dévoilé le sien. C'est un secret louable et qui a quelque peu été entaché par les suppositions malsaines et malvenues !

Romain quand à lui est parti ! Il va lui falloir gérer la sortie d'Angie et de ses deux futurs enfants... les petits toutous ! Quand au reste... Il va falloir continuer à regarder ces primes qui deviennent de moins en moins passionnant... Mais si l'audimat y est toujours c'est que le public regarde... Et si le public est là, alors nous y serons nous aussi !

Laurent

Retour à l'accueil