De nombreux médias reprennent depuis des semaines cette information choc : des soirées pour attraper la grippe A(H1N1) seraient organisées en Angleterre et aux Etats-Unis ! Mais d’après le site d’Arrêt sur images, c’est une pure invention ! Explications…

L’embrouille
France Soir, Le Monde, Le Parisien, etc. Nombreux sont les journaux qui ont relayé ces soirées qui ont pour but d’attraper volontairement le virus, avant qu’il ne soit trop virulent. Une idée que les autorités sanitaires ont rapidement qualifiée de fausse bonne idée. Mais à chaque article pas de précision géographique, ni de chiffres, laissant un doute planer… Le journal de 20 heures de France 2 du 14 juillet a consacré également un reportage sur ce mouvement à la mode. Mais là encore les sites web montrés ne font que commenter et reprendre ces infos qui circulent… D’ailleurs le professeur Alain Fisch, interrogé par la chaîne puis par le site d’Arrêt sur images, confirme : “Je n'ai jamais eu de patient qui ait contracté la maladie comme ça. […] Je n'en aurais pas parlé spontanément pour éviter de donner de mauvaises idées”.

L’origine et la vérité

L'idée qui faisait débat en Angleterre et aux Etats-Unis était éventuellement de faire comme pour les contaminations volontaires de la varicelle chez les enfants, qui évitent de développer une forme plus grave ultérieurement. Seulement là il s’agit d’un virus beaucoup plus dangereux… En réalité, le seul témoignage est celui d’une jeune fille, publié par The Independent le 1er juillet : “C'était une fête d'ado normale, jusqu'à ce que la conversation en vienne à la grippe porcine et on s'est rendus compte que le petit ami de ma copine l'avait, donc elle, qui a aussi 15 ans, l'avait probablement. Tout le monde s'est mis à rigoler parce que l'idée d'une amie qui avait la grippe porcine était très drôle. [...] Après, la "grippe party" a commencé : une quinte de toux de mon amie sur tous les autres.” Vous l’avez compris, tous les médias ont donc repris à leur sauce cette anecdote pour en faire un mouvement à la mode : la fameuse grippe party, qui n’a jamais existée !
Retour à l'accueil