Nous avons assisté fin juillet au casting du jeu de TF1 Le Maillon Faible, dans les locaux de Starling à Paris 15e. Sansure balance les coulisses du casting !   

 

- Une stagiaire chargée des castings nous installe dans une petite salle. Elle demande aux candidats potentiels de remplir un questionnaire de personnalité : pourquoi ce jeu, dans quelles matières avez-vous le plus de difficultés, avez-vous de s problèmes de santé, quelle est votre orientation sexuelle,… Pendant le renseignement des 3 feuilles qui le compose, certains caractères et personnalités se révèlent. Nous sommes rejoint peu après par la responsable des castings de Starling. Elle ne mâche pas ses mots et met les points sur les “i” d’entrée de jeu : “Le Maillon Faible n’est pas un jeu de culture générale, et si vous êtes venus gagner des millions c’est pas chez nous qu’il faut venir ! […] Chez nous, notre humour se situe au 4ème sous-sol ! Faut pas que vous ayez peur du zapping, et du ridicule ! Nous on recherche des personnalités. […] Notre jeu est bidon !”. Cette dernière phrase elle la répétera 3 fois en moins de 5 minutes, preuve qu’au Maillon faible tout semble bidon ! On en a confirmation quelques minutes plus tard…

- Le casting débute réellement lors de deux simulations de manches. Les 8 personnes sont en demi-cercle et ont entre les mains l’ardoise pour éliminer un candidat. Les règles du jeu sont annoncées rapidement, les candidats se présentent brièvement, et les questions s’enchaînent, et elles sont d’un niveau assez élevé par rapport à l’émission. “Surtout ne passez pas sur une question, je sais que vous aurez envie de le faire, mais il vaut mieux que vous disiez n’importe quoi… mais pas du hors sujet non plus ! […] Les réponses on s’en fout ! C’est surtout les éliminations entre vous qu’on attend ! […] C’est le souvenir de vous, que j’aurai tout à l’heure en remontant dans mon bureau, qui fera que vous serez retenu.” rajoute la responsable des castings. Les futurs candidats se taclent alors entre eux pendant l’élimination, sous l’œil du caméscope de la production : physique, pays, profession, réponses, vêtements, … tout est critiqué, mais dans la bonne humeur tout de même ! La production pousse donc les candidats a être désagréables entre eux : les réactions sont donc totalement scénarisées !

- Après les deux parties catastrophiques en terme de réponses, chacun des candidats passe devant le caméscope pour se présenter à nouveau (prénom, age, profession, ville), dire pourquoi il vient au casting du Maillon Faible, réagir au fait qu’il a été éliminé à la première manche, donner ses critiques sur deux candidats, et conclure en chantant un extrait d’une chanson au choix ! Ridiculiser et déstabiliser les candidats sont deux autres méthodes de la production pour tester ses postulants.

- Une heure écoulée, le casting achevé, la production annonce aux futurs candidats qu’il peut il y avoir maintenant deux options : soit, recevoir une lettre sous 15 jours leur annonçant que leur profil ne correspond pas à ce qu’ils recherchent, ou, attendre d’être contacté par téléphone 15 jours avant l’enregistrement d’une session. Et l’attente est très longue : entre un et douze mois ! En effet, on a appris que certains candidats retenus attendent de jouer depuis plus d’un an ! En fait, la production organise les enregistrements des sessions du Maillon Faible selon le sexe, l’âge, la région, et le caractère du candidat. La patience et l’agressivité sont donc deux qualités pour participer au Maillon faible ! 

Pour devenir candidat : 0 825 800 387 (0,15€ la minute + surtout éventuel selon opérateur).

 

 

©Sprod. 

Retour à l'accueil