Les strings, le monokoni et le naturisme sont interdits par un arrêté municipal à Paris-Plages, sous peine d'une amende de 38 euros ! “Nous étions obligés de faire un règlement intérieur pour Paris-Plages et, par mesure de sécurité, nous avons décidé d'y interdire les tenues indécentes. Cela aurait pu provoquer des tentations et des comportements dangereux alors que nous sommes au bord d'un fleuve”, explique Pascal Cherki, l'adjoint chargé des sports.

©Sprod - AP.

Retour à l'accueil