Secret Story, c'est une aventure extraordinaire !

Je repense à ces moments de l'avant prime où nous sommes arrivés à Paris. Rendez-vous avec un parrain... Soit quelqu'un avec lequel nous allons vivre nos trois derniers jours d'anonymat dans Paris. Ce parrain est “casté” par rapport à ce que l'on représente. Nous avons une cagnotte qui nous permet de vivre dans Paris de sortir, d'aller au resto... Avec Bruno (mon parrain de l'an dernier) nous avons fait le tour des grands cimetières Parisiens : le Père Lachaise, Montmartre, Montparnasse...Nous avons rendu visite à Pierre Desproges, Michel Berger, Serge Gainsbourg. Puis les séances photos pour la presse... Interminables séances ou l'on est “shootés” sans avoir la permission de croiser un seul candidat. Pour moi ce ne fut pas le cas puisqu'à un moment d'inattention de la prod, j'ai fait la connaissance de Nicolas, allias Piou-piou, qui est venu inopportunément se changer dans ma loge.

Plus les jours passent plus l'angoisse et la pression montent. Puis vient le vendredi : jour du premier prime et de notre rentrée dans le loft. Suppression des portables. Au revoir aux familles et direction la Plaine Saint Denis dans les loges. Dans ces dernières le silence.... alors que tout le monde s'affole dans les couloirs. Mon voisin d'à côté écoute du rap. Je saurais plus tard que c'était Hayder. Mon parrain Bruno me dit qu'il a accomplit sa tâche et qu'il est temps qu'il rejoigne son domicile. Je me retrouve seul dans la loge. On frappe, c'est Benjamin Castaldi qui vient me dire un petit bonjour avec un gentil mot d'encouragement : “pas trop la pression?” me lancera-t-il.  Puis l'on vient nous chercher après nous avoir maquillés et habillés pour l'occasion. La traversé d'un couloir désert puis le jour qui n'est pas encore tombé. La voiture et le chauffeur. 150 mètres de voyage avant de monter sur le podium... C'est déjà l'hystérie, j'en ai même perdu mon oreillette... Benjamin nous interpelle en direct face à un écran géant placé à l'entrée de la maison... Un dernier coucou aux familles et aux amis présents sur le plateau via la liaison qui du coup passe très mal et l'on me dirige vers un SAS. Une première porte, une seconde, et je vois le visage radieux d'Alexandra qui s'improvise pour le coup “maîtresse de maison” et qui m'accueille dans ce décor duquel je ne sortirai que 45 jours plus tard.

Voilà en gros à quoi ressemblent les prémices de cette grande aventure que nous allons vivre ensemble sur TF1 et sur Sansure cette année. Une formidable histoire d'amitié qui se créait par la suite. Aujourd'hui en écrivant ces lignes j'attend Hayder qui doit venir dîner chez moi ce soir... Et nous allons pour le coup devenir les spectateurs de Secret Story 3 !


Laurent

Retour à l'accueil