Mercredi 27 mai, Sansure s’est rendu au studio 104 de la Plaine Saint Denis (93) afin d’assister à deux émissions d’Action Discrète. Nous vous dévoilons ce qui s’est passé au QG pendant les 3 heures d’enregistrement…

Un public discret mais libre sur le plateau
Le tournage des assemblées générales d’Action Discrète se passent dans une ambiance plus que décontracté. Nous avons été surpris par la liberté que le public peu disposer pendant le tournage. Sur le plateau, au décor de cave désaffectée très réaliste, les portables et appareils photo sont autorisés malgré un passage au détecteur de métaux manuel à l’entrée du studio. Le public composé de 80 personnes, majoritairement des jeunes, n’est pas non plus placé comme s’est le cas dans la plupart des émissions. Seule contrainte mais qui est un jeu : être encagoulé pendant toute l’émission ! Lors d’une pause entre l’enregistrement des deux émissions, le public est complètement libre. Certains préfèrent prendre l’air, d’autres tentent de voir l’envers du décor et les coulisses, ou encore de faire des photos de groupe au bureau d’Action Discrète. Une liberté et une ambiance désinvolte qui est très appréciée, et qui fait oublier qu’aucune bouteille d’eau n’est donnée à la pause…

Une ambiance très bonne et des actions hilarantes
Afin que les techniciens et le groupe puissent se mettre en condition et être dans le ton, la précédente émission est diffusée. L’équipe composée de Sébastien Thoen, Julien Cazarre, Patrice Mercier, et Pierre Samuel entre autres, et le producteur Yves Le Rolland observent alors attentivement l’écran. Ensuite le tournage va assez vite, puisqu’il y a principalement des lancements de magnétos, et quelques sketches. Toutefois ces séquences sont millimétrées et refaites au moindre doute. “Mais c’était normal qu’il tousse à ce moment !” se défend le leader du groupe auprès de la régie qui demandait à refaire une scène. Régie avec laquelle Sébastien Thoen s’amuse pendant le tournage. Quand il appelle la réalisatrice, Rebecca Dreymann, cela se transforme en gag improvisé : “Rebecca ? Rebecca ? On l’entend pas... Quelqu’un peut lui dire ?”. Evidement on l’entendait parfaitement, mais Sébastien ira même jusqu’à demander à ce que le public appelle en cœur la réalisatrice afin qu’elle entende le plateau ! Et hors caméras, le groupe continue de s’amuser avec le public. Alors que les trublions doivent se changer en coulisses pour une chanson de fin, Sébastien traverse en courant le plateau alors qu’il est… en slip ! Enfin, comme à son habitude, Action Discrète colle au plus près de l’actualité. Les deux thèmes auxquelles nous avons assisté étaient l’Union Européenne et le blocage des universités. A voir tous les dimanches à 18h20 sur Canal+ (en clair).

LE + DE SANSURE Regardez l’une de leur dernière et meilleure caméra cachée :


Retour à l'accueil