C’est pendant une interview téléphonique sur la radio Hit Sport hier vers 17h, que la chanteuse a avoué ce qui s’est passé dans l’ombre pendant sa grossesse. Sheryfa Luna aurait été victime d’un chantage de la part de son ex-manager, à l’époque juré dans PopStars sur M6 : Benjamin Chulvanij. Celui-ci est accusé par la chanteuse d’avoir voulu la faire avorter pour sa carrière. Extrait des déclarations de Sheryfa Luna : “Des personnes ont voulu m'emmener en Turquie pour m'enlever mon enfant quand j'étais enceinte en menaçant d'arrêter ma carrière. […] Mon ancien manager que tout le monde admire et connaît. Il a voulu quand même me faire comprendre  que mon enfant était nocif à ma carrière. Sauf que instinct maternelle et qu'avoir un bébé c'est juste la plus belle chose qui me soit arrivée. La menace a été : soit on part, pas avorter parce qu’à 6 mois de grossesse c'est un meurtre, nous t'emmenons dans tel pays tuer ton enfant sinon ta carrière est terminée. [...] A partir du moment où ils ont senti que ça marchait, bah ma grossesse n'était plus un obstacle. Ca c’est important que les gens le sachent”. Dont acte !

Mise à jour du 17/02/08 :
Tele7.fr a contacté Benjamin Chulvanij afin d’avoir son avis sur l’affaire : “C’est faux et archi faux ! Je n’ai jamais voulu que Sheryfa avorte, c’est elle qui le souhaitait. Mais je l’avais convaincue de ne pas le faire, car à six mois, un avortement peut entraîner des séquelles sur la mère. Si Sheryfa m’accuse -faussement -, c’est pour défendre son compagnon, Vénus , que j’ai attaqué en justice pour coups et blessures. En janvier dernier, il m’avait agressé dans le hall d’un hôtel parisien. J’ai reçu une incapacité totale de travailler de neuf jours. Et c’est le jour où il est déferré au Tribunal de Grande Instance de Paris qu’elle balance son accusation. Bizarre non ? Je suis profondément attristé et outré d’être sali. Je vais d’ailleurs porter plainte contre Sheryfa pour diffamation.”


Ecoutez Sheryfa Luna s'expliquer sur Hit Sport :

Retour à l'accueil