SFR, Orange, et Bouygues Telecom vont voir bientôt arriver un nouveau concurrent de taille... En début de semaine François Fillon a lancé un appel à candidatures pour l'attribution de trois lots de fréquences. Selon Le Post, Free est très intéressé car souhaite casser les prix de la téléphonie mobile (les opérateurs actuels se font 40% de marge !) et ne sera pas dépendant d’un des trois opérateurs (comme Virgin Mobile, M6 Mobile, NRJ Mobile,…). De plus, la société connaît bien le terrain pour s’être déjà intéressé de près au mobile en 2007, mais avait renoncé à l’époque pour des raisons de coûts. Cette fois cela semble se confirmer, l’accord devrait être signé en septembre prochain, et Free devrait débarquer en 2010 ou 2011. Son seul problème pour le moment : Free ne disposera que de 5 mégahertz de fréquence, contre 25 actuellement pour les autres opérateurs…
Retour à l'accueil