Certains détenus de la maison d'arrêt la plus grande d'Europe ont réussi à introduire il y a plusieurs mois une mini-caméra, afin de filmer leur quotidien. C’est le journal Le Monde qui a pu visionner et qui a révélé il y a quelques jours un extrait de ces conditions de vie. L’ensemble du film a été confié par les prisonniers à la société de production i-screen, afin que leurs réalisateurs conçoivent un documentaire sur leurs réelles conditions de détention. Selon un vidéaste-prisonnier “l'administration organise les visites et ne montre que les bâtiments en bon état […] il fallait montrer l'autre côté de la détention”. Ces prisonniers devraient toucher quelque chose si les réalisateurs réussissent à produire leur documentaire. Espérons que la justice ne condamne pas ces prisonniers à retourner en prison suite à ce documentaire tourné clandestinement...

Regardez un extrait de cette infiltration au cœur de Fleury-Mérogis :


Ecoutez Omar Dawson et Karim Bellazaar qui ont récupéré les images :


Retour à l'accueil