Les magasins informatique ont vu leur dernière campagne publicitaire être qualifiée d’image de prostitution, proche de l’humiliation, par La meute des chiennes de garde mardi dernier. Cette association féministe prévoyait même de manifester contre cette affiche ce samedi devant l’enseigne de l’avenue Daumesnil à Paris. Une action annulée, après le masquage des publicités présentes dans la vitrine dès le 22 octobre, et l’annonce par la direction de Surcouf du retrait de la campagne, qui devait durer jusqu’à la fin du mois. L’association désire également que le PDG de la chaîne de magasins prenne l'engagement de cesser ce type de campagne publicitaire sexiste.

LE + DE SANSURE : Ce n’est pas la première fois que Surcouf utilise des humains quasiment nus
pour venter ses produits et services. Regardez ce visuel de juin 2008 qui mettait en scène
un homme en boxer couvert d’objets high-tech :


Retour à l'accueil