Le vendredi 17 octobre, France 3 Pays Gardois proposait son édition du 19/20 présentée en direct du… Salon de l’Erotisme de Nîmes ! Un lieu très mal choisi, sans accord de la rédaction, pour un journal diffusé à 19 heures et destiné à tous les publics… Et la séquence va déraper complètement quand des démonstrations de sex-toys sont réalisés, et lorsque deux hôtesses parlent dans un gode entouré d’un logo France 3 en guise de micro. Le lendemain sa diffusion ce journal a été supprimé du site internet de France 3. De plus, la direction générale de la chaîne publique indique qu’une procédure de sanction est en cours au sein de la rédaction. “Une faute professionnelle a été clairement établie” précise France 3.

Regardez les séquences sexy de ce journal de France 3 :


Retour à l'accueil