-          Le cadreur de Nina et Daisie mesurait près de 2 mètres pour des raisons de protection vis-à-vis de cet unique duo féminin.

 

-          En Russie, pays ou les conducteurs roulent à toute allure, les candidats devaient faire respecter à leurs chauffeurs les limitations de vitesses indiquées par les panneaux routiers sous peine d’être rétrogradé au classement général.

 

-          A Moscou, un service de sécurité impressionnant a été déployé par l’Etat afin d’empêcher la production de filmer en dehors de l’espace de la place Rouge où ils se situaient.

 

-          A Pékin, il était formellement interdit de mettre un drapeau de Pekin Express sur la place Tien an Men.

 

-          La production, pour se faire pardonner de situations critiques, a offert des nuits d’hotel à des candidats.

En bonus, une sélection des phrases cultes de l'émission :

-          « On a gagné l'immunité, mais j'y ai laissé mon cul ! » Paul, qui a gagné l'épreuve d'équitation.

 

-          «  Et en plus, il pue ! » Carolina, à propos du géant qui les accompagne.

 

-          «  Dégage, rapace ! » Christophe perd son sang-froid au moment des enchères pour un 4X4.

 

-          «  Direction sunshine ! » Medi en partance pour la frontière chinoise Sainshand.

 

-          «  C'est pas une sono qu'il a, lui, c'est un 4X4 ! » Medi, abasourdi par la puissance d'un karaoké individuel.

 

-          «  Je les supporte plus, j'en ai marre des Chinois ! » Louis, exaspéré.

 

-          «  Pipo et Chico, on va les exterminer ! » Fathi et Medi, à propos de Christophe et Patrick.

 

-          «  Je vais vous demander, Patrick et Christophe, un geste sportif. » L'animateur tente de soutirer des félicitations aux perdants à l’attention de Fathi et Medi, les gagnants de Pékin Express (photo).

©Sprod - M6 / Pierre Olivier / W9 Productions.

 

 

Retour à l'accueil