Le trader de 31 ans, soupçonné de falsifications qui ont coûté 4,9 milliards d'euros à la Société Générale, donne des idées à certains... Ainsi, son nom a été déposé par une personne à l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle), et ce quelques jours seulement après l'affaire ! Ce qui est encore plus surprenant c'est que cette marque a été déposée, entre autres, pour des services financiers et d'assurances. Une banque Jérôme Kerviel en préparation ?



Retour à l'accueil