craigslist.jpg
Le samedi 22 mars, le site d'annonces classées Craigslist publiait un message dans lequel son auteur, Robert Salisbury, disait offrir gratuitement tous les biens que contenait sa maison, parce qu'il avait dû quitter subitement la région d'Oregon (Etats-Unis)... Problème : ce n'était pas le cas ! Une femme a eu un doute en découvrant l'annonce, et l'a immédiatement contacté à son travail. En rentrant chez lui, il a eu la surprise de croiser une camionnette transportant son échelle, sa tondeuse, et son coupe bordure. L'homme a alors hurlé qu'il était propriétaire de ces biens, mais le conducteur lui a brandi une copie de l'annonce, lui affirmant qu'il avait le droit de les prendre. Pire, chez lui l'attendait une trentaine d'individus qui fouillaient partout ! Après avoir insisté pour que les gens quittent les lieux sans rien prendre, Robert Salisbury a du faire intervenir la police. Celle-ci recherche désormais les pilleurs, qui seront poursuivis pour vol, sauf s'ils rendent les affaires, mais la police recherche également l'auteur de la mauvaise blague.

De plus, ce n'est pas la première fois que le site fait parler de lui en mal. En février 2006, Craigslist avait publié des annonces de logement discriminatoires, en juillet 2006 c'était des annonces visant à faire un élevage et un commerce intensif de chiens pitbulls qui avaient étés postées. Et puis il y a eu aussi des annonces ayant pour unique but de récolter des informations personnelles sur des internautes, des annonces proposant de la prostitution, des annonces proposant de la drogue et des objets volés, ...


Retour à l'accueil