coulisses-eropolis-2008.jpg

Les 14, 15, et 16 mars 2008 se tenait au Parc des Expositions du Bourget à Paris le 8e salon de l’érotisme. Sansure s’y est rendu, et vous révèle les dessous d’un salon glauque...

L'ENTRÉE

Deux tarifs : 30€ l’entrée plein tarif ou 25€ avec un coupon de réduction imprimable sur le site internet du salon. Un prix élevé, mais heureusement le billet était valable pendant toute la durée du salon… Il y a également certaines personnes qui ont eu la chance d’obtenir une invitation gratuite. Aucun contrôle d’identité : les mineurs pénètrent sans problème dans le salon interdit aux moins de 18 ans. Aucune fouille contrairement à ce qui est indiqué sur les portes : les appareils photos et caméras entrent sans soucis, malgré la réticence de certains stands…

LES STANDS

Après avoir payé l’entrée, vous pouvez encore dépenser ! Comptez 2 euros pour déposer quelque chose au vestiaire, entre 25 et 70 euros le striptease avec une ou deux filles en privé, les boissons sont entre 2 et 5 euros (l’eau est au même prix que la bière !), 15 euros le tournage de film X, … Beaucoup de cabines pour le plaisir des yeux, mais pas pour le portefeuille… Et parmi tous ces stands payants, on retrouve les grands classiques. Des sex-shop, de la lingerie, des bonbons, des dvd, des chaussures, des massage, … On soulignera la présence utile d’un stand Sida Info Service, avec des conseils et des préservatifs masculins et féminins à disposition. Il y avait même un stand de parfums avec un animateur comme sur les marchés. Vous savez, celui qui fait un monologue pendant dix minutes pour tenter de vous convaincre d’acheter ses contrefaçons, meilleures que les grandes marques, à un prix dérisoire bien sûr ! Et quand il vaporise les parfums devant les personnes amassées autour de lui, pour qu’elles sentent le bon parfum, cela frôle le ridicule : cela pu tellement à force de vaporiser à longueur de journée qu’on sent rien ! On en rit encore…

LES ESPACES DU SALON

Cette année le salon de 12 000 m² était coupé en deux espaces : le salon soft qui est le principal espace, et l’espace hot, dont le droit d’entrée est de 2 euros la journée. A l’intérieur de ce dernier : un podium avec des show plus osés, où les stripteaseuses n’hésite pas à prendre un cobaye dans le public, des étalages de dvd, les stands des grandes marques du porno, un stand sado-maso, un stand shooting d’actrices,… Bref vous l’avez compris cet espace annoncé comme hot, non censuré, et beaucoup plus hard ne l’est pas du tout… Cela fait juste 2 euros de plus dans la caisse d’Eropolis !

DES TÊTES CONNUES

La bonne surprise, et ce pourquoi cela attire plus de 20 000 visiteurs (hommes et femmes), ce sont les stars du X. Estelle Desanges, marraine cette année, a effectué un show torride et humide. Nina Roberts s’est fait photographiée habillée sur une moto. Et puis il y avait aussi Xavier et Tatiana, les finalistes de Secret Story 1, venus en simple visiteurs… Tout cela ne vaut peut être pas Rocco Siffredi, présent l’an passé, il avait attiré beaucoup de femmes !

Retour à l'accueil