Une haute responsable des Nations unies, Carina Perelli (photo), a été licenciée pour avoir toléré des pratiques de harcèlement sexuel, de favoritisme et d'abus d'autorité dans son service chargé de superviser des élections dans le monde. Elle garde la possibilité de faire appel devant une commission disciplinaire de l'Onu.

 

Retour à l'accueil