Les Anges déclenchent une bagarre à La Réunion ! (Vidéos) #LesAnges

Le maire de la ville et sa famille ont été agressés.


Le tournage des Vacances des Anges de NRJ12 sur l’île est-il compromis ? Le maire de Saint André à La Réunion, Joé Bédier, et sa famille ont été agressés sauvagement dimanche après-midi par des candidats des Anges de la Télé Réalité qui déjeunaient dans le même établissement. Une violente bagarre à l'hôtel Le Creolia qui aurait pour origine de supposées photos prises à l’insu des starlettes.

On était à table et une femme nous a interpellé en disant qu'on avait pris des photos d'eux. Elle a voulu voir nos téléphones. Sur le coup, je ne l'ai pas prise au sérieux et c'est là qu'elle s'est énervée. Quand j'ai vu qu'elle devenait agressive, je lui ai dit de sortir de là. À partir de là, ça a dégénéré et la femme est devenue hystérique. Ma femme s'est fait gifler et je recevais des coups.

Joé Bédier, maire de Saint-André, à La 1ère

Le maire a déposé plainte et a demandé « que ces gens dégagent de La Réunion ». Le président de région ainsi que son sénateur ont condamné vivement les actes et ont saisi la chaîne NRJ12.

Trois personnes ont été interpellées par la police : Ricardo et Nehuda, ainsi que la « nounou » des candidats. Ce couple avait déjà été accusé de maltraitance sur leur bébé de 4 mois en juin 2017. La justice avait conclu à un accident, mais l’homme avait été mis en examen pour « violences volontaires sur mineur de moins de 15 ans » et soumis à une injonction de soins.

La Grosse Équipe, société de production des Anges, a annoncé dans un premier communiqué dimanche "écarter immédiatement du tournage de l'émission les candidats concernés avant même le début du tournage". Puis lundi un nouveau communiqué de la production indique que le tournage est annulé à la Réunion. Lors de sa dernière saison, Les Anges n'a pas su trouver son public avec une déprogrammation et seulement 200 000 téléspectateurs en moyenne… 

La santé et la sécurité de l'équipe de production, des candidats et de toutes les personnes impliquées dans le tournage est notre plus grande priorité. A la suite du récent incident, extérieur au tournage de l'émission, La Grosse Equipe constate que les conditions de sérénité ne sont plus réunies pour permettre un tournage de l'émission sur l'île de la Réunion. Nous sommes tous consternés et attristés par l'injustice de cette polémique qui nous a profondément blessés.

Antoine Henriquet, le président de La Grosse Equipe

Mise à jour du 15 janvier :

Dans une interview au Parisien, Ricardo Pinto se place en victime et donne sa version des faits. Extraits :

La nounou est tombée sur deux personnes acharnées, qui immédiatement se sont mises à l'insulter alors qu'elle fait 1,30 m. Moi, j'étais au loin, en train de faire manger ma fille, quand ma compagne est intervenue pour prendre sa défense. Jusqu'au moment où le fils du maire s'est levé et lui a dit : « Ici, t'es chez nous ». Puis, il s'est avancé vers elle comme s'il allait l'agresser. [...] Je n'ai pas eu d'autres choix que d'intervenir. A partir du moment où je l'ai repoussé, ça a pris quelques secondes. Et bam, bam, les coups ont plu. Lui m'a mis le premier coup, puis son père m'a explosé une chaise dans le dos.

Ricardo Pinto

Retour à l'accueil