Norman s’excuse après une blague raciste dans son dernier spectacle ! (Vidéo) #Norman

On ne peut pas rire de Fatoumata Bond.


Un extrait de son « spectacle de la maturité », disponible sur Amazon Prime Video, a créé un malaise sur les réseaux sociaux. Norman Thavaud reviens sur la rumeur qu’une actrice noire succède à Daniel Craig dans le rôle de James Bond. Il invente alors un prénom que pourrait avoir cette femme.

La dernière connerie qu'ils ont trouvé pour lutter contre le racisme (...) : le prochain personnage de James Bond, enfin, agent 007, sera incarné par une femme renoi. Est-ce qu’on n'est pas en train d'aller trop loin dans la lutte contre le racisme, là ? My name is Bond. Fatoumata Bond. (Rires) Je ne suis pas d’accord ! James Bond, c'est un personnage qu'on aime comme ça, avait-il poursuivi. On ne peut pas le changer du jour au lendemain pour un quota.

Norman Thavaud sur scène

Ces dernières phrases ont été jugées « racistes » et « misogynes » par plusieurs internautes. Face à la polémique, l’humoriste a présenté ses excuses pour cette réplique, dans une story épinglée sur son compte Instagram. Norman en profite également pour tacler les détracteurs qui estiment que tout son spectacle est raciste.

Elle a choqué certaines personnes et ce n'était vraiment pas du tout le but. Je tiens vraiment sincèrement à m'en excuser. Je n'ai jamais voulu me moquer du prénom Fatoumata. Je voulais parler des studios de cinéma américains qui parfois, pour se donner bonne conscience, se la jouent antiracisme de façade, voilà. Mais c'était mal amené, c'était maladroit. Ce n’était pas une bonne idée, je n'aurais pas dû la faire, vraiment je regrette. Ceci étant dit, quand je lis dans les commentaires « ton spectacle est raciste ». Les gens qui disent ceux-là n’ont tout simplement pas regardé mon spectacle ! Et ils ne le feront pas, car ils s’en foutent totalement… Mais c’est de la pure malhonnêteté intellectuelle.

Norman Thavaud sur Instagram

Dedans je parle du « privilège blanc », je parle de la « culpabilité blanche », je parle de mes potes rebeu qui passent leur temps à se faire contrôler, du fait que je ne peux même pas rentrer en boite avec eux, je parle des inégalités salariales, je parle de la xénophobie que fait montrer la presse, je dis aussi que les gens qui disent qu’il n’y a pas de racisme ce sont des racistes.

Norman Thavaud sur Instagram

Retour à l'accueil