Le nouvel arsenal des radars dès 2021 ! #radars

Urbains, hiboux, motos, leurres, …


Après deux années très compliquées, marquées par des dégradations et le confinement, le gouvernement prépare une impressionnante riposte pour ses radars et ce pour les 6 prochaines années. Bien que le nombre de morts sur les routes soit stable, il n’est pas question de relâcher la pression sur le sujet de la vitesse. Il faut souligner que les recettes de l’État avec ces appareils ont été divisées par deux en 2019 et en 2020. L’objectif est donc clair, selon Auto Plus qui a épluché la feuille de route du projet de loi de finances : revenir au plus près du niveau de 2017, avec 1 milliard d’euros de recettes annuel !

Le nouvel arsenal est composé de 600 nouveaux équipements, avec une nette augmentation des radars sur mats, mais aussi une diminution des radars de feu rouge. Ces derniers étaient trop coûteux à installer et vont donc laisser leur place aux efficaces tourelles ou urbains, qui relèvent plus d’infractions. Les radars urbains justement sont plus petits, plus discrets et surtout plus faciles à fixer, sans oublier qu’ils ont déjà fait leur preuves depuis plusieurs mois.

Les itinéraires leurres, avec des panneaux annonçant des radars sur plusieurs kilomètres sans forcément voir une cabine pointer le bout de son nez, vont se multiplier pour atteindre plus de 5 000 kilomètres au total ! Mais attention aussi aux 400 radars discriminants existants qui vont tous être upgradés en « double face », puis avec un nouveau laser. Les nouveaux « hiboux » des forces de l’ordre pourront maintenant être utilisés depuis un pont et flasher en toute sécurité.

Enfin, parmi les (mauvaises) surprises il y a le retour des motos radars qui serait de nouveau à l’étude. Mais aussi le remplacement des 36 radars du tunnel duplex de l’A86 en 2022.

Retour à l'accueil