Les Dessous du Culte : Secret Story ! #DessousCulte

Éliminations prévues, tentative de suicide, humiliations, fuite des secrets, …


Les Dessous Du Culte sont de retour cet été, tous les vendredis ! Des articles 100% anecdotes, avec des révélations sur des moments du petit et du grand écran ou des faits médiatiques très connus. Vous pensiez connaitre ces images et ces séquences culte, mais la réalité en coulisses a été toute autre… Pour ce 17ème dossier nous vous proposons de revenir sur les coulisses de Secret Story.

Les anciennes candidates de l’émission de télé-réalité estivale du groupe TF1 continuent de vider leur sac. Après son témoignage vidéo il y a un an et demi, le livre « Treize Semaines » de Morgane Enselme, demi-finaliste de la saison 5 de Secret Story, est disponible depuis fin mai. Avec beaucoup plus de détails, elle y fait de nouvelles révélations choc sur les dessous du jeu produit par Endemol, notamment sur le harcèlement moral qu’elle a subi. Nous vous dévoilons ci-dessous des extraits inédits :

- Morgane, tu te souviens de Kathia, ta nounou pendant l’isolement ? Je suis son petit ami. Elle est désolée, car elle ne pouvait pas être là, ce soir.
- Bien sûr que je me souviens de Kathia ! Ce n’est pas grave, elle ne pouvait pas savoir que j’allais partir aujourd’hui.
- Ah… si. Depuis mercredi on sait que c’est toi qui sors et on est dégoûtés, mais on s’est arrangés pour que ce soit moi qui te récupère en voiture et qui te conduise jusqu’au plateau.
- Comment ça, depuis mercredi, vous savez que c’est moi qui sors ?
- Ben… En fait, il ne faut pas le dire mais… Dès que les nominations sont faites le mardi, nous, on a une feuille de route avec le nom du candidat qui va sortir le vendredi, son adresse et son billet de train ou d’avion pour rentrer chez lui s’il n’est pas de Paris.

Au sujet des votes du public (1/2)

- Ah bon vraiment ? Et vous n’avez qu’un seul nom à chaque fois ?
- Oui.
[…] Je ne m’attendais pas à ce que la production méprise autant les votes du public, mais je dois avouer que ça ne me surprenait pas non plus. J’avais espéré que ce ne soit pas le cas, mais je savais bien à présent de quoi ils étaient capables.

Au sujet des votes du public (2/2)

Il ne restait que quatre personnes dans la Maison, Endemol a décidé de réinjecter ponctuellement des anciens candidats pour l’animer. J’y suis donc retournée pour y passer la nuit du mercredi au jeudi. […] Je ne pouvais rien dire du tout sur l’extérieur, car il ne fallait pas les sortir du jeu mentalement. J’ai pourtant été obligée de franchir cette ligne quand Marie m’a demandé si je pensais qu’elle était une bonne personne et si elle s’en sortirait à l’extérieur. […] Si quelqu’un avait des raisons de craindre l’extérieur, c’était elle. Sachant ce qu’il était arrivé à FX (candidat de la saison 3, qui s’est suicidé en août 2011), je ne pouvais pas lui donner une réponse hypocrite et lui dire ‘Mais oui, ne t’inquiète pas, tout ira bien dehors’.

La tentative de suicide étouffée d’une candidate (1/3)

J’ai commencé par lui dire qu’il fallait qu’elle se prépare, et que, quoi qu’elle apprenne au sujet d’anciens candidats en sortant, il ne faudrait pas qu’elle se laisse déstabiliser. Les voix du plafond sont intervenues :
- Morgane, tu ne dois pas parler de l’extérieur et encore moins de cette façon.
- Je suis en train de lui dire quelque chose d’important
- Tu connais les règles. Tu arrêtes.
- Non je n’arrêterais pas, par que moi, j’ai un cœur. Ce que vous faites c’est dangereux. Il y a des candidats qui ne s’en remettent jamais et vous savez très bien de quoi je parle. […]
Les voix se sont tues. J’aurais bien aimé les voir essayer de se justifier sur ce sujet, mais elles voulaient l’évite à tout prix, même à huis clos avec moi dans le Confessionnal.

La tentative de suicide étouffée d’une candidate (2/3)

D’autant plus qu’un autre candidat de ma saison avait également tenté de ses suicider dans les loges pendant un prime. Les gens de la production étaient dépassés par le nombre de personnes qu’ils avaient détruites au point de vouloir en finir avec la vie et ne voulaient surtout pas être confrontés sur ce sujet.

La tentative de suicide étouffée d’une candidate (3/3)


Julie a pris un eye-liner et a commencé à écrire sur l’un des murs de son armoire : « J’ai un secret qui… ». […] La porte du dressing s’est ouverte et la sécurité est entrée. En quelques secondes, deux hommes avec des talkies-walkies ont attrapé Julie. Ils lui ont mis un bandeau sur les yeux, l’ont saisi chacun par un bras et l’ont entrainé en claquant et en verrouillant la porte derrière eux. Je n’ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit, ni pour me protéger, ni pour la défendre. […] La ‘sécurité’ n’est pas seulement là pour garantir notre intégrité physique. C’est comme la police privée d’Endemol.

Une candidate exfiltrée violemment par la sécurité

Parfois même nous retrouvions le tableau recouvert d’illustration moqueuses, représentant par exemple de petits bonshommes dans une maison sale, entourés d’excréments et de mouches qui mouraient. Parfois nous étions dessinés sous les traits d’animaux. Mais nous étions toujours privés du matériel adéquat pour vivre proprement. Il était d’ailleurs curieux que certains employés de la production trouvent le temps de nous gratifier d’illustrations pour se moquer de nos conditions de vies, mais pas de celui de nous faire passer des produits d’entretien.

Des humiliations sur le tableau du cellier



J’ai eu droit à un paquet d’insultes, par exemple : « Tu n’étais qu’un trou pour John. Il s’est juste vidé en toi sans avoir aucun sentiment » et même à des menaces qui disaient qu’on allait me retrouver à l’extérieur et que ça allait mal se passer. […] Certains passages de ce harcèlement ont été diffusés, mais pas les paroles les plus violentes et cruelles dont je me souviens mot pour mot (et que je ne peux décemment pas écrire ici). Personne n’a levé la main sur moi, mais les insultes que j’ai entendues m’ont marquée plus longtemps que des coups l’auraient fait.

Des insultes entre candidats cautionnées par la production (1/2)

Tout ceci se passait devant des dizaines de caméras et de micros. La production voyait et entendait tout, mais n’intervenait pas. Qu’en était-il de la charte déontologique d’Endemol, dans laquelle l’entreprise garantissait de « prohiber toute forme de harcèlement moral » ?

Des insultes entre candidats cautionnées par la production (2/2)

Maeva Martinez avoue avoir eu la liste des secrets !


De son côté la candidate de la saison 10 de Secret Story, est revenue sur son aventure à travers une vidéo publiée en mai dernier. Maeva Martinez y révèle le fait d’avoir eu connaissance de la liste des secrets... sans le vouloir. A la suite de problèmes digestifs, elle avait eu droit à une sortie express de la Maison des Secrets pour faire des examens à l’hôpital de Saint-Denis. C’est pendant cette consultation qu’une infirmière lui a balancé tous les secrets des autres candidats.

Une fuite qui a radicalement changée sa perception du jeu à son retour dans la maison, notamment sur ses réactions aux missions, ce qui a permis à son petit ami Marvin d’enchaîner les buzz ! A son élimination, celle qui avait pour secret « J’ai été championne de Car-Wash » a été longuement questionnée par la production qui avait compris qu’elle avait eu accès à des informations sensibles. Maeva avait nié en bloc… jusque-là.

Retour à l'accueil