Michel Cymes veut rétablir sa vérité sur la crise du coronavirus ! (Vidéo) #Cymes

Comment il a préparé sa communication.


Le médecin le plus célèbre de France veut, lui aussi, sortir de la crise. A l’occasion de la promotion de la 4ème déclinaison de son magazine, Dr Good Véto, Michel Cymes en profite pour passer à l'attaque, après les critiques qu’il a essuyé pendant le coronavirus. Très sollicité sur les plateaux pendant la première partie de la pandémie, certaines personnalités et journalistes lui avaient reproché d’avoir minimisé la maladie, notamment en parlant d’une « petite grippette ». Des propos qu’il dément fermement, même s'il les a prononcés sur le plateau de Quotidien le 10 mars dernier (voir en fin d'article) et il compte bien s’attaquer à ses haters !

J’ai appris qu’on pouvait me faire dire des choses que je n’ai jamais dites. Et qu’il n’y a pas que des professionnels compétents dans le métier de journalisme. La fameuse ‘grippette’, je n’ai jamais prononcé ce mot. Quelqu’un l’a dit un jour et cela a été repris partout ensuite. Comme il y a plus de journaliste qui font plus de copier-coller que de la recherche d’investigation. Je me suis tu jusqu’à maintenant, mais je vais commencer à répondre à ceux qui m’ont fait dire n’importe quoi. J’ai fait le dos rond pendant quelques semaines, quelques mois, parce que je pense que la préoccupation des Français est autre que moi, et heureusement. Mais je vais commencer à expliquer ma vérité.

Michel Cymes sur Europe 1, le 10 juin

Pour lancer son offensive, Michel Cymes a d’abord commandé une large étude sur son image médiatique. En effet, selon nos informations, un sondage a été proposé à un panel il y a 15 jours, afin d’avoir un retour précis sur l’opinion des français au sujet du médecin-animateur. Les résultats ne doivent pas être très bon… Après son passage sur Europe 1, il va multiplier les interviews afin « d’expliquer sa vérité » et redorer son blason. A commencer chez nos confrères de Pure Médias, un site du groupe Webedia, qui édite aussi son magazine. Le déconfinement du docteur Cymes ne fait donc que commencer.

Retour à l'accueil