La face cachée de l’algorithme d’Instagram ! #Instagram

La nudité encouragée ?


Le réseau social du groupe Facebook, dédié aux photos et vidéos, aurait-il finalement un algorithme coquin ? Si la nudité totale est strictement interdite, certaines publications, comme les poses en maillots de bain et en sous-vêtements, sont fortement encouragées. En toute logique, ce sont celles qui récoltent le plus grand nombre de like. Selon une enquête de Mediapart, Instagram et son algorithme secret encouragent assurément d’être déshabillé(e) sur son compte.

Facebook prouve que tout le monde est ennuyeux, Twitter que tout le monde est horrible, mais Instagram vous fait croire que tout le monde est parfait, sauf vous !

Alex Hern, journaliste réseaux sociaux, à The Guardian

Les ingénieurs de la firme auraient notamment développé depuis 2015 le « state of undress », c’est-à-dire un « niveau de nudité » calculé en fonction des couches de couleurs attribués aux couleurs de peaux. Ainsi, selon l’analyse des journalistes, « une photo de femme en sous-vêtement ou maillot de bain est montrée 1,6 fois plus qu’une photo d’elle habillée. Pour un homme, ce taux est de 1,3. »

Pour le(s) véritables influenceur(se)s, qui gagnent de l’argent avec leur publications, cette révélation peut être un choc. Leur business n’est donc pas lié à leur force de persuasion mais à la mise en scène, la plus sexy possible, des produits dont ils font la promotion. Pourtant, nombreux sont celles et ceux qui ont déjà vu leur contenu être censuré, car associé, à tort, à de la nudité…. Cette discrimination professionnelle est désormais dénoncée et ce dans de nombreux pays. En France, 21,3 millions de personnes utilisent Instagram, dont 53% de femmes. Dans le monde entier, 95 millions de photos sont postées chaque jour sur le réseau social.

Retour à l'accueil