Disney+ censure-t-il des films ? (Vidéo) #censure

La réponse à la question que tout le monde se pose.


La nouvelle plateforme de vidéo, avec un positionnement strictement familial, aurait-elle du mépris pour les œuvres originales ? Selon plusieurs spécialistes cinéma cela ne fait aucun doute, après avoir constaté des retouches grossières et des recadrages de scènes sur certains films proposés sur Disney+.

C’est le cas pour plusieurs passages du film Splash avec Tom Hanks, sorti en 1984, qui ont été censurés ! D’abord, une fausse chevelure a été rajoutée pour cacher les fesses de l’actrice Daryl Hannah, qui interprète une sirène. Quelques minutes après, un autre plan a été recadré pour masquer son postérieur.

Certes Disney+ prévient au lancement du film : « Ce film a été modifié par rapport à sa version originale. Son contenu a été édité. » Mais cela pose tout de même un problème quand un diffuseur décide ce qui doit être montré ou non d’une œuvre cinématographique.

D’autres coupes ne datent pas d’hier. Dans Lilo et Stitch, quand la petite fille se cache dans un sèche-linge. L’appareil a été modifié par un meuble plus classique, peu après sa sortie en salles, afin que les enfants spectateurs n’imitent pas l’héroïne et se mettent en danger. Mais aucun carton d’avertissement ne précède le lancement du dessin animé sur Disney+ contrairement à Splash…

Pourtant pour d’autres films anciens, la plateforme a préféré ne rien toucher et afficher un message très différent. Une certaine façon de se dédouaner des images et des propos tenus. A l’image de Dumbo, sorti en 1941 : « Ce programme vous est présenté tel qu’il a été réalisé. Il peut contenir des représentations culturelles obsolètes. »

Retour à l'accueil