Ces images de soignants détournées et retouchées pour les décrédibiliser ! (diaporama) #fakenews
Ces images de soignants détournées et retouchées pour les décrédibiliser ! (diaporama) #fakenews
Ces images de soignants détournées et retouchées pour les décrédibiliser ! (diaporama) #fakenews

La désinformation se propage très vite aussi.


Beaucoup d’informations circulent sur le coronavirus sur les réseaux sociaux et il faut être prudent sur tout ce qu’on peut y lire. Identifier la provenance des images fait partie des réflexes à avoir pour ne pas se faire manipuler. Et les soignants ont été la cible de nombreux détournements et de retouches afin de les décrédibiliser ! Sansure reviens sur une sélection de 3 fake news visuelles :

Photos de soignants retouchées.

Les visages des infirmières et infirmiers épuisés en Italie ont été largement diffusés sur les réseaux sociaux et par certaines chaînes infos. Des traces importantes de leurs masques, portés pendant de nombreuses heures et quotidiennement, sont visibles sur leur peau. Mais au moins deux de ces photos ne sont pas authentiques. Celles de Nicola Sgarbi et de Alessia Bonari ont donc été retouchées et exagérées par des personnes mal attentionnées afin d’accentuer les effets sur les visages et les décrédibiliser par la même occasion…


Détournement d’un visuel de soignants.

C’est une photo de soignantes, effectuant des doigts d'honneur, qui a également fait le tour du net ces derniers jours. Mais ce cliché a été détourné de son sens d’origine en y ajoutant un message hostile aux partisans d'Emmanuel Macron : « Pour toi qui vote Macron et qui nous applaudis à 20h ». Plusieurs personnalités ont relayé l’image, comme Vikash Dhorasoo, ancien footballeur et ex-candidat aux élections municipales à Paris. La photo d’origine, publiée dans ce groupe Facebook, était destinée à « ceux qui ne veulent pas rester chez eux et se croient plus forts que le reste du monde ! »

Notre photo a été volée, retouchée et utilisée à des fins politiques contre le gouvernement et contre les citoyens. Nous ne voulions en aucun cas cracher sur (le) président et les citoyens en cette période très compliquée (...) c’était un message pour dire 'fuck' au coronavirus.

Aide-soignante dans la région Auvergne-Rhônes-Alpes, auteure de la photo

Aucun soignant n’a trouvé de vaccin.

Des images de soignants applaudis devant une clinique par des policiers, un homme qui crie « Bravo, ils ont trouvé le vaccin, vive la France » à sa fenêtre et une boite de médicament Covid-19 ont été diffusés sur Facebook. Malheureusement aucun pays n’a découvert de vaccin ou de traitement contre le virus, même si des essais cliniques sont en cours. En réalité, la première vidéo a été enregistrée à Barcelone, en Espagne. La seconde vidéo est une des nombreuses vidéos de français qui applaudissent à 20 heures pour soutenir les personnels de santé. Enfin, le visuel de la boite est vrai mais il s’agit d’un kit de dépistage de la maladie, fabriqué par le laboratoire sud-coréen Sugentech.
 

Sources : Fake Investigation, AFP, AFP

Retour à l'accueil