Les dépenses les plus folles et ingérables des mairies ! #Municipales2020

Argent public gaspillé ?


A quelques semaines des élections municipales, il est temps de faire le bilan pour de nombreuses villes. Franceinfo a fait le point avec son opération #MonMaire qui a pour objectif de recenser les folies des mairies ces dernières années. Des dépenses souvent surréalistes, des travaux parfois inachevés ou tout simplement des structures inutiles pour la commune. Sansure a épinglé les 5 cas les plus fous, risibles et honteux à la fois :

Un boulodrome à un million d'euros à Curbans

48 terrains en extérieur et 4 en intérieur, répartis sur 5 hectares, avec une vue imprenable sur les montagnes, ... Ce boulodrome, inauguré en juin 2013 par l'ancien Maire Daniel Rolland, a tout pour faire rêver les amateurs de boules et pourtant il n'amuse pas dans la région des Alpes-de-Haute-Provence.

Et pour cause, il a coûté plus d'un million d'euros, pour une cinquantaine de licenciés l'an passé, et que le village n'a que 600 habitants ! "Un gadget complètement sur-dimensionné" pour Paul Weisbuch, un opposant local, qui génère "des frais d'entretien qui sont significatifs" complète la maire en place Laurence Allix. L'ancien maire a lui été mis en examen pour prise illégale d'intérêts dans un autre dossier lié au plan local d'urbanisme...

Ce projet d'envergure, on l'a payé grâce à la ferme photovoltaïque qui rapporte beaucoup d'argent. Ça n'a pas coûté un centime à la commune. Et d'ailleurs, j'avais même un projet de piscine à la base.

L'ancien maire de Curbans, Daniel Rolland

35 000 euros de travaux dans le bureau du maire de Carrières-sous-Poissy

L'opposition a dénoncé ce projet en pointant du doigt la situation budgétaire de la commune. Un luxe que le maire, Christophe Delrieu, semble assumer auprès de Franceinfo. Ce dernier a expliqué qu'une partie des meubles en question a atterri "dans d'autres pièces de la mairie", comme le hall d'entrée ou le bureau des élus.

Une salle polyvalente, de 1 000 mètres carrés, inachevée à La Remaudière

C'était le souhait du maire précédent, Alan Couraud, mais le rêve a viré au cauchemar. Le chantier de la grande salle polyvalente de La Remaudière a été arrêté en raison des coûts astronomiques : 2,6 millions d'euros déjà investis, mais il manque encore 1,7 million pour la terminer ! L'actuelle maire, Anne Choblet, cherche une solution et a demandé de l'aide auprès d'Emmanuel Macron à travers une lettre.
 

Sauf à prouver qu'un marché public a été truqué, quels critères voulez-vous utiliser pour juger que l'argent public a été mal utilisé pour tel ou tel projet ? Tout ça est finalement assez subjectif. [...] C'est aux électeurs de dire que telle ou telle équipe municipale a foiré.

François Ecalle, ancien magistrat à la Cour des comptes

Des enfants dans un chantier sans fin d'école à Savigny-sur-Orge

Les écoles Paul-Bert et Ferdinand-Buisson sont en travaux depuis près de 2 ans. Il ne reste plus qu'un morceau du groupe scolaire, dont la démolition est suspendue, trois autres classes sont délocalisées dans des préfabriqués, une seule cour de récréation est accessible et les toilettes sont provisoirement dans la cour.

Un retard de plus d'un an qui s'expliquerait par l’échec de l'appel d'offres de la reconstruction et des entreprises monopolisées par les chantier du Grand Paris selon le Maire, Eric Mehlhorn. Coût total du projet : environ 11 millions d'euros, dont 4,2 millions financés par le département et 6,5 millions d'euros pour le gros œuvre. Un manque de précaution et des excuses qui agacent fortement les parents d'élèves.

187 panneaux photovoltaïques non raccordés à Roubaix

Ces capteurs solaires ont été installés en juin dernier sur le toit de la médiathèque de la ville, pour un montant de 103 000 euros. L'objectif de la Mairie avec ce système est clair, c'est une baisse d'un quart de sa facture d'électricité. Mais un petit détail n'avait pas été vérifié : leur raccordement. Et c'est en installant cette fois une éolienne que les techniciens se sont rendu compte que les panneaux n'étaient donc pas branchés !

 

Sources : Franceinfo et La Voix Du Nord

Retour à l'accueil