Le fiasco des Championnats du monde d'Athlétisme ! (Diaporama) #Doha2019
Le fiasco des Championnats du monde d'Athlétisme ! (Diaporama) #Doha2019

L’enfer pour les athlètes.


Un stade honteusement vide et climatisé, de nombreux abandon d’athlètes, un public absent et une mauvaise odeur de corruption. Voilà le tableau des Championnats du monde d'Athlétisme qui ont lieu actuellement à Doha, à Dubaï. Une région qui est loin d’être idéale climatiquement, avec des températures actuelles qui grimpent jusqu’à 50° et un taux d’humidité très élevé.

Ainsi, parmi les solutions mises en place il y a le stade Khalifa qui est climatisé. Près de 3 000 bouches d’aération ventilent le lieu à ciel ouvert. Une aberration, surtout qu’à l’extérieur les autres courses sont des catastrophes.

Les athlètes tombent comme des mouches.

Le marathon dames s’est terminé avec 28 abandons sur 68 partantes et le 50 km marches avec 46 hommes au départ a vu 18 athlètes s’arrêter avant la ligne d’arrivée. Ainsi il y a plus d’articles de presse sur les forfaits et les malaises des sportifs que sur leurs maigres performances. Tous les coureurs de haut niveau réalisent en effet des chronos très éloignés de leurs standards. Malgré le règne de l’argent Qatari, certains sportifs commencent à sortir de leur réserve sur ces conditions inacceptables.

Je suis venu ici, je ne sais pas trop pourquoi. La tête n’y était pas, je m’asphyxiais vite. Je n’allais pas faire 50 km comme ça, ce n’était pas possible !

Yohann Diniz au sujet de son abandon

Le public boude ces Championnats du monde d'Athlétisme. Le stade de la capitale est très vide et des bâches décoratives ont été installées sur les gradins les plus hauts afin de masquer ce désert. Devant la télé il n’y pas beaucoup plus de monde. La soirée proposée en direct samedi soir dernier sur France 2 a passionné seulement 799 000 téléspectateurs.

Le bilan sportif et écologique s’annonce déjà très mauvais. Des conditions qui inquiètent les spécialistes sportifs à l’approche de la Coupe du Monde de Football, qui se jouera fin 2022 à Dubaï.

On voit tous que c'est une catastrophe, qu'il n'y a personne dans les tribunes. La chaleur n'est pas du tout adaptée, il y a eu près de 30 abandons sur le marathon dames. C'est triste. Il faut laisser la place à la raison et plus se concentrer sur la passion sinon j'aurais boycotté ces Championnats.

Kevin Mayer

Retour à l'accueil