Les 20 plus gros scandales du web ! #bestof

Censure, images interdites, révélations, …


Le web fête a fêté ses 30 ans en début d’année. L’occasion de revenir sur les nombreuses affaires très médiatiques sont nées sur le net. Découvrez les 20 plus gros scandales du web :

  1. Drudge Report sort l’affaire Clinton-Lewinsky (1998). 4 ans après son lancement, ce blog américain conservateur balance la relation scandaleuse entre le Président et sa stagiaire. Après un démenti de Bill Clinton aux côtés de sa femme Hillary, il avoue avec eu une relation sexuelle avec Monica Lewinsky 7 mois plus tard…
     
  2. Altern héberge un site diffusant des photos d'Estelle Lefébure nue (1999). Valentin Lacambre se voit réclamer plus de 330 000 francs car un internaute anonyme a publié sur son site des clichés volés de la star, tout juste publiés dans Voici. Les photos sexy sont alors massivement diffusées sur internet.
     
  3. Yahoo met aux enchères des objets nazis (2000). Estimant que le droit américain, qui autorisait cette vente, ne pouvait s'appliquer sur le territoire français, le portail web se fait tout de même condamner par le Tribunal de Grande Instance de Paris, à la suite d’une plainte de la LICRA. Parmi les articles proposés : une boîte de Zyklon B, le gaz utilisé dans les camps de la mort, qui était vendue 50 dollars…
     
  4. Les images de Loana et Jean-Edouard fuitent sur net (2001). Loft Story sur M6 voit son audience exploser quand le flux officiel diffuse en direct quelques secondes des deux candidats en plein ébats dans la piscine. La vidéo fera le tour du web et Loana devient la première star de télé-réalité en France.
     
  5. The Pirate Bay lance le phénomène du Peer To Peer (2003). Ce site suédois répertorie des liens permettant de télécharger des films, des séries, et des musiques en peer to peer, souvent illégalement. En lutte permanente avec les ayants droit des œuvres, plusieurs de ses fondateurs ont été emprisonnés.
     
  6. 4chan (2003). Lancé par un ado new-yorkais à partir de sa chambre, le site devient l’un des forums les plus populaires au monde, pour le meilleur et pour le pire ! 4chan a vu naitre le mouvement Anonymous, de nombreuses photos volées de stars nues et aussi les MacronLeaks.
     
  7. Google censure ses résultats en Chine (2006). L’entreprise annonce une version censurée de son moteur de recherche pour répondre aux exigences de Pékin. Il finira en 2010 par se retirer du pays. Huit ans plus tard, un nouveau projet de moteur de recherche pour la Chine provoquera une fronde chez Google.
     
  8. Disney sanctionne des employés déguisés simulant des relations sexuelles (2006). La vidéo montre ses personnages phares dans poses suggestives dans les coulisses du Parc. Il y a eu des licenciements, des mises à pieds et les plus chanceux s’en sont tirés avec un simple avertissement…
     
  9. Le moteur de Orange censuré (2007). Le fournisseur d’accès à internet commet une faute en attribuant l mot de passe « salearabe » à l’un de ses clients. Une provocation d’un téléconseiller qui a été censuré du flux d’actualité du nouveau moteur de recherche de Orange.
     
  10. WikiLeaks publie des documents militaires américains secrets (2010). C’est le premier gros coup médiatique de l’organisation cofondée par Julian Assange, qui met en ligne, en lien avec des médias comme le New York Times, le Guardian ou encore Le Monde des dizaines de milliers de documents secrets de l’armée américaine.
     
  11. La vidéo choc qui met McDonald's dans l'embarras (2011). Dans le document “McDonald's, la vérité pourrie des œufs des McMuffins”, réalisé en caméra cachée par la société protectrice des animaux Mercy for animals aux Etats-Unis, on constate très clairement la maltraitance sur les poules. Chez Sparboe Egg Farms au Minnesota, des élevages de volailles subissent de véritables tortures : étouffées dans des sacs plastiques, poulet vivant accroché par les pattes à une corde, becs coupés sauvagement, ... Sparboe, cinquième plus grand producteur d'œufs aux États-Unis, a mis à pied 4 employés suite à une enquête interne, qui pour se justifier annonce simplement “des dysfonctionnements dans le système interne d'alerte sur les abus”...
     
  12. La soirée scandaleuse du Prince Harry (2012). Des photos d’une partie de « strip-billard » dans une suite d’hôtel à Las Vegas, ont choqué les internautes anglais. Publiées sur le site américain TMZ, elles ont en revanche été censurées dans la presse outre-manche ! Ainsi le quotidien The Sun n'a pas eu le courage de publier ces photos, préférant se contenter d'une reconstitution avec un journaliste, afin de contourner la pression du palais Saint James...
     
  13. Edward Snowden révèle un système de surveillance de masse du Web (2013). Cet ancien sous-traitant de la NSA révèle, avec le Guardian et le Washington Post, l’ampleur de la surveillance exercée par les Etats-Unis et leurs alliés sur les internautes. Il vit, depuis, réfugié en Russie.
     
  14. Les données confidentielles de stars américaines piratées (2013). Un site russe diffuse sous forme de fiches les adresses postales, numéros de téléphone (de leurs agents ou leurs avocats), numéros de cartes de crédit, numéro de Sécurité Sociale et les données sur des prêts bancaires d'une quinzaine de célébrités !
     
  15. Les réseaux sociaux utilisés pour préparer les attentats (2015). L’utilisation par des djihadistes de grands réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter pour recruter et diffuser leur propagande préoccupe les gouvernements de plusieurs pays occidentaux, qui menacent de légiférer.
     
  16. Les Recettes Pompettes font polémique (2016). Inspiré d’un concept Québécois, ce programme diffusé sur YouTube plonge une personnalité et Monsieur Poulpe dans une cuisine, afin de réaliser une recette entrecoupée de consommation d’une vingtaine de shoots d’alcool. Attaqué par les associations, les politiques et même le CSA les Recettes Pompettes ont bien failli être interdites.
     
  17. Logan Paul filme un pendu (2017). Le vidéaste américain s’est rendu au Japon dans la « forêt des suicides » à l’origine pour jouer à Pokemon GO. Mais Logan Paul et ses camarades tombent face au corps d’un homme qui s’est donné la mort par pendaison. Mais les gros plans du cadavre, accompagné de commentaires en live et de rires nerveux ont déclenché une vive polémique. La vidéo, vue plus de 6,2 millions de fois en moins de 2 jours, a été supprimée de YouTube.
     
  18. Affaires de harcèlement du forum 18-25 ans de JeuxVideo.com (2017). Un espace de liberté très actif qui est souvent au cœur de dérapages. La journaliste féministe Nadia Daam en fera les frais via une une campagne de harcèlement et d’intimidations jusqu’à son domicile, l’obligeant à déménager. Elle est soutenue notamment dans une tribune, signée par une centaine de journalistes. Le groupe Webedia, qui perdra plusieurs annonceurs au passage, réagit en appliquant une censure massive du sujet et en durcissant la modération.
     
  19. Cambridge Analytica (2018). Facebook fait face à une fuite de données massive qui éclabousse la Maison Blanche. Cambridge Analytica est accusée d’avoir utilisé des données de 30 millions à 70 millions d’utilisateurs du réseau social, recueillies sans leur consentement, via un quiz. Cette société a été sollicitée par l’équipe de campagne de Donald Trump pour la présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.
     
  20. La Ligue du LOL éclate au grand jour (2019). Il y 10 ans, une trentaine de personnes issues de rédactions de presse, de la publicité ou de la communication, assez influents sur Twitter, forment secrètement un collectif dans un groupe Facebook privé, créé par Vincent Glad. C'est un article de CheckNews (Libération) qui a révélé l’existence de cette "Ligue Du LOL". Leurs actions se résumaient à du cyber-harcèlement, des humiliations, en ciblant majoritairement des femmes et des militantes féministes. Des actes qui ont traumatisé de nombreuses personnes et même ruiné des carrières professionnelles. Un grand ménage dans les rédactions a eu lieu à la suite de ces révélations.
Retour à l'accueil