Les contre-vérités autour de l’incendie de Notre-Dame de Paris ! #FakeNews

Déséquilibrés, soupçon d’attentat, photomontage, …


Lundi soir dernier toute la France retenait son souffle face à la catastrophe qui a touché le monument. Si les enquêteurs privilégient pour l’instant la piste de l’accident, des théories du complot se sont rapidement rependues sur les réseaux sociaux dès les premières heures du drame. On démêle le vrai du faux sur les contre-vérités sur l’incendie qui a touché la Cathédrale de Notre-Dame de Paris.

Des « déséquilibrés » vus sur le toit ?

Un homme, vêtu d’un gilet jaune fluo, s’avançait sur les corniches et les coursives du toit du monument lors de l’incendie. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une fausse polémique sur un « déséquilibré » ou un « pyromane » ! En réalité, il s’agissait d’un pompier qui effectuait un repérage. D’autres ont cru voir à un endroit différent, toujours sur le toit, une personne contempler le feu… alors que ce n’était qu’une statue !

Des élus font sous-entendre qu’il peut s'agir d’un attentat !

Sur la chaîne américaine Fox News, un élu de Neuilly, s’est fait sèchement couper quand il est intervenu pour aborder l’hypothèse d’un attentat : « le politiquement correct va vous faire croire à un accident ». Le journaliste Shepard Smith ne s’est pas démonté et a coupé court à la conversation au bout d'une minute : « Nous n’allons pas spéculer ici sur des causes que nous ne connaissons pas. Les théories conspirationnistes n’ont aucun intérêt et sont même souvent contre-productives ! » Nicolas Dupont-Aignan a demandé sur LCI à « savoir si c’est un accident ou si c’est un attentat ». Des suppositions reprises aussi dans un tweet par le député Meyer Habib : « Accident ou attentat criminel ? Aucune piste à exclure. »

Youtube affiche sur les images de l’incendie un bandeau du 11 septembre !

La plateforme de Google a diffusé de nombreuses vidéos en direct dans la nuit de lundi, filmés par des amateurs à proximité de Notre-Dame. Mais un bandeau informatif évoquant les attentats du 11 septembre a été affiché par erreur sur les images de la Cathédrale en feu. « Ces bandeaux sont générés de manière algorithmique et nos systèmes peuvent parfois se tromper », a expliqué à l’AFP un porte-parole de YouTube. Pour lutter contre la désinformation, YouTube diffuse depuis l’an dernier des liens permettant de contextualiser une information en les affichant sous des vidéos contenant potentiellement des contenus douteux. Il y a encore de l’amélioration sur ce système visiblement …

Un cliché accusé à tort de photomontage !

Anthony, photographe free-lance, a capturé l’une des images les plus marquantes de l’incendie. Son cliché met en scène la tour Eiffel en géante en arrière-plan et Notre-Dame en flammes, le tout des nuages de fumées dignes d’une fin du monde ! Pourtant, la prise de vue, réalisée près de la Porte de Vincennes, avec un D850 Nikon et un zoom 150-600 Sigma, n’a subi aucune retouche a confirmé l’auteur. « Si les plans sont écrasés comme ça, c’est grâce au réglage de focale et mon zoom 600 millimètres, ce qui est beaucoup » a expliqué le photographe au journal Le Parisien.

Notre-Dame on fire

Sources : Nouvel ObsLe Parisien

Retour à l'accueil