Amazon et ses faux avis épinglés ! #Amazon

Les meilleurs produits ne reçoivent pas toujours les meilleures critiques.


Faut-il avoir confiance dans les étoiles affichées sur les pages des produits du géant du e-commerce ? Non, selon The Hustle qui dénonce les faux avis d’Amazon. Avec 9,6 millions de critiques de nouveaux produits enregistrés chaque mois, la concurrence est rude entre les vendeurs. Résultat : certains sont prêts à tout pour grimper dans le classement des meilleurs vendeurs, quitte à afficher de faux commentaires de faux consommateurs !

La façon dont Amazon vous présente des critiques est une forme d’hypnose. Ils vous mettent dans la tête une critique 5 étoiles brillante. Ils vous programment pour faire confiance à ces étoiles.

Saoud Khalifah de Fakespot

Les produits les plus ciblés par ces fausses notes sont majoritairement des produits high-tech sans marques et de mauvaise qualité : chargeurs de téléphone, écouteurs, câbles, … Ainsi, 30% des avis et étoiles affichés sur Amazon seraient frauduleux selon Fakespot, un site de détection de fausses critiques. Pire, d’après ReviewMeta, plus de 2 millions d’avis non vérifiés, c'est-à-dire des avis ne pouvant pas être confirmés comme des achats effectués via Amazon, ont été enregistrés pour le mois dernier, dont 99,6% étaient étrangement de 5 étoiles...

Assurez-vous que vos critiques ne paraissent pas trop fausses et que vous examinez également d'autres articles, pas seulement ceux des vendeurs chinois.

Araceli Morales, une « consommatrice » qui a laissé 112 critiques 5 étoiles pour les vendeurs Amazon

Les méthodes des vendeurs pour rafler un maximum d’étoiles et de commentaires positifs sont nombreuses. La plus connue et la plus illégale est l'échange de produits contre des avis 5 étoiles. Le principe est simple : le faux acheteur est remboursé de son produit avec un bonus, via Paypal, s’il laisse un commentaire élogieux accompagné d’une note maximale, sans signaler qu’il a été rémunéré bien sûr. Pour recruter de faux consommateurs, plus de 150 groupes Facebook privés ont été créés par des vendeurs afin d’échanger des produits gratuits contre des critiques excellentes.

  1. Un vendeur publie un élément sur le forum de discussion avec un message du type "GRATUIT". Remboursement + 5 $ de commission pour 5 STAR. PM pour plus de détails.
  2. Un acheteur intéressé envoie un message privé au vendeur.
  3. Le vendeur dirige l'acheteur vers le produit sur Amazon à l'aide de mots-clés.
  4. L'acheteur achète le produit et laisse un avis de 5 étoiles.
  5. Le vendeur envoie à l'acheteur un remboursement via PayPal, plus une commission (généralement sous la forme d'une carte-cadeau de 5-10 $).

Nous faisons cela pour aider notre article à réaliser des ventes. Nous sommes en concurrence avec des milliers de protecteurs d'écran.

Mikaela, un vendeur

Comme les vendeurs, les faux consommateurs tirent profit de ces méthodes. Une mère de famille du Kentucky a affirmé qu’elle gagnait entre 200 et 300 dollars par mois, en écrivant des critiques positives pour toutes sortes de produits qu’elle n’a jamais utilisés. De son côté, Amazon affirme traquer des centaines de sites de critiques factices, supprimer autant de liens vers des produits frauduleux, tout en analysant le plus possible les notes attribuées.

Notre équipe enquête sur les critiques suspectes, collabore avec les sites de réseaux sociaux pour bloquer les critiques non authentiques à la source, engage des poursuites judiciaires pour empêcher les contrevenants de planifier des avis abusifs et introduit de nouvelles informations dans nos systèmes automatisés afin qu’ils continuent de s’améliorer et devenir plus efficace dans la détection des abus.

Un porte-parole d'Amazon

Retour à l'accueil