Le poisson d’avril hacké par l’ONG Sea Shepherd ! (vidéo) #PollutiondAvril

Fini de rire avec le 1er avril.


Parce que les scientifiques estiment que d’ici à 2050 il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans, l’ONG Sea Shepherd France propose une alternative au traditionnel poisson d’avril. Le hacke proposé est de remplacer le célèbre poisson d’avril par un spécimen marin plus propre à notre époque : la « pollution » d’avril, un vrai déchet plastique que l’on se colle dans le dos !

L’objectif est de bannir les déchets plastiques du quotidien.

Recycler son déchet plastique en pollution d’avril est symbolique, mais doit sensibiliser notre pays sur l’extrême urgence d’agir. Alors faites-vous prendre en photo avec la pollution collée dans le dos et partagez le cliché sur les réseaux sociaux avec les hashtags #PollutiondAvril et #SeaSheperd pour mobiliser vos communautés.

Si l’on ne se mobilise pas dès maintenant pour transformer en profondeur ses habitudes de consommation, les déchets plastiques remplaceront bientôt les animaux marins. Et ça, ce n’est pas une blague.

Sea Shepherd France

Le poisson d’avril hacké par l’ONG Sea Shepherd ! (vidéo) #PollutiondAvril
Retour à l'accueil