Vente-Privée épinglé pour ses fausses bonnes affaires ! #soldes

Des prix barrés bidons ?


Le site e-commerce est accusé de « donner l'illusion de faire de bonnes affaires ». La DGCCRF a annoncé avoir transmis à la justice un dossier pour pratiques commerciales trompeuses. L’administration épingle notamment un prix de référence fictif. L’autorité judiciaire doit donc se prononcer pour dire s’il y a eu des manquements sur ces pratiques commerciales et si Vente-Privée applique une concurrence déloyale.

Les annonces de réduction de prix le présentent souvent sous une forme barrée. En l’occurrence, des « prix de référence » qui ne correspondaient dans les faits à aucune réalité économique étaient utilisés pour afficher des taux de promotion particulièrement attractifs.

Communiqué de presse de la DGCCRF

Pourtant, la réglementation sur les prix barrés est très laxiste. Et nombreuses sont les enseignes qui pratiquent de fausses promotions pour afficher de belles remises, notamment en période de soldes. Si ces méthodes sont contestables côté clients, ces commerçants n’enfreignent pas la réglementation en choisissant un prix barré qui n’est pas celui pratiqué la veille des soldes ! Leur seule obligation, selon l’arrêté du 11 mars 2015, est d’être en mesure de « justifier de la réalité du prix de référence à partir duquel la réduction de prix est annoncée ». Dans le cas de Vente-Privée, avec un dossier dans les mains de la justice, la DGCCRF n’a donc pas été convaincue et les limites, pourtant larges, auraient été franchies…

Vente-privee.com conteste fermement toute mise en place de stratégies frauduleuses visant à construire un prix de référence fictif. La société a, à l’inverse, déployé ces dernières années d’importants moyens humains et financiers pour vérifier les prix conseillés de ses très nombreuses marques partenaires. Vente-privee.com rappelle enfin qu’elle ne fait l’objet d’aucune poursuite à ce jour et qu’elle n’est pas en mesure de faire plus de commentaire sur une procédure couverte par le secret et à laquelle elle n’a pas encore eu accès.

Réaction de Vente-Privée

Retour à l'accueil