Qui a vraiment les jouets les moins chers de France ? (diaporama) #Noël
Qui a vraiment les jouets les moins chers de France ? (diaporama) #Noël
Qui a vraiment les jouets les moins chers de France ? (diaporama) #Noël
Qui a vraiment les jouets les moins chers de France ? (diaporama) #Noël
Qui a vraiment les jouets les moins chers de France ? (diaporama) #Noël

Bataille d’étiquettes entre hypermarchés.


Les catalogues de Noël fleurissent dans les boites aux lettres et vos enfants ont sans doute commencé à faire des choix. Les hypermarchés rivalisent d’offres promotionnelles et de garanties pour que vous remplissiez votre hotte chez eux. Et forcé de constater que Carrefour semble vouloir frapper fort cette année, avec une inscription « jouets garantis moins chers de France » en couverture de son prospectus. Alors nous nous sommes amusés à vérifier si c’était vrai…

On a d’abord constaté un arrondi de prix général à 80 centimes, là ou traditionnellement on trouve des prix affichés à 90 ou 99 centimes. Une technique qui permet à Carrefour de placer ses jouets, automatiquement et majoritairement, en dessous des autres enseignes. C’est le cas sur le jouet « Cuisto Dingo » par exemple. Puis on a pris le catalogue du concurrent principal de Carrefour, très connus pour ses prix bas toute l’année : Leclerc. Et c’est là que les premières surprises arrivent.

Jusqu’à 6,50 euros d’écart sur le même jouet !

Trois exemples marquants. Le jeu culte « Qui Est-Ce ? » est proposé à 15,87 euros chez Carrefour contre 14,50 euros chez Leclerc. Ce dernier remporte aussi le match sur le « Puissance 4 » avec 8 centimes d’écart. Mais la claque est donnée par le jeu de société « Attrap’ Souris » vendu 24,80 euros chez Carrefour alors qu’il est à 18,30 euros chez Leclerc ! Et malgré une offre sur la carte de fidélité, le fossé persiste sur ce produit.

Maxi Toys est aussi une enseigne à prendre en compte. Pas forcément moins cher que les deux hypers, souvent juste en dessous des prix pratiqués par Toy’R’us et La Grande Récré, l'enseigne à l'ourson propose tout de même des ventes promotionnelles, de courte durée, qui mettent au tapis presque tous les autres magasins.

Carrefour n’a donc pas tous les jouets les moins chers de France, ce n’est qu’un slogan commercial comme bien souvent. Toutefois dans ses conditions l’hypermarché précise, si vous trouvez moins cher ailleurs, qu’il vous « rembourse deux fois la différence, avec un minimum de 2 euros, ou 2 euros s’il est au même prix ailleurs ». Mais qui va réellement faire la démarche de réclamer ? Et même si les prix peuvent être réduits en rayon par rapport aux catalogues, beaucoup de famille vont se baser sur ces prospectus. Sinon il reste aussi internet pour acheter ses jouets à prix bas …

Retour à l'accueil