La Mission Patrimoine ne suffira pas à tout restaurer #MissionPatrimoine

L’opération est belle, mais cache le vrai problème…


Un tirage Super Loto de la FDJ, au jackpot de 13 millions d’euros, le 14 septembre et des tickets à gratter « Mission Patrimoine », au gain maximum de 1,5 million d’euros, dès le 3 septembre. Ces deux jeux événementiels sont une partie de la mission « patrimoine en péril » confiée à Stéphane Bern depuis quelques mois par Emmanuel Macron. Les fonds recueillis, soit 10% par ticket vendu et 25% des mises pour le Loto pour un montant total estimé entre 15 et 20 millions d’euros, seront redistribués aux 269 sites retenus pour bénéficier de cette aide exceptionnelle.

Mais si l’opération est très belle et très utile, elle est loin de combler le manque à gagner pour restaurer le patrimoine, selon Arrêt Sur Images. Leur chronique, qui s’appuie sur des chiffres issus du “rapport annuel de performance, joint au projet de loi d’approbation des comptes de l’État pour 2017” mis en avant par Le Canard Enchaîné, révèle que l’an passé les crédits de paiement du patrimoine ont été amputés de 33 millions d’euros, par rapport à ce que prévoyait la loi de finance de 2017 ! Cette opération patrimoine de la FDJ avec Stéphane Bern « ne compensera donc que la moitié des coupes budgétaires décidées en novembre par Macron ». Et pour l'autre moitié tu peux toujours te gratter...

Retour à l'accueil