Faut-il avoir un Z dans son nom pour devenir une légende du foot ? #portraits

Zidane, Fernandez, Barthez, Lizarazu, Griezmann ...


Avec leurs performances sportives, notamment avec l’Équipe de France, ils sont devenus des icones du ballon rond. Ces footballeurs internationaux, au palmarès impressionnant et aux contrats publicitaires juteux, ont, coïncidence, tous Z dans leurs noms. Dans un mois pile certains d’entre eux vont d’ailleurs se retrouver pour disputer un match de légende à l’U Arena de Nanterre, afin de fêter les 20 ans de la Coupe du Monde 98. Portraits croisés de 5 génies du foot français, qui ont bien plus qu’une lettre en commun…

Zinedine Zidane, le patron

Celui que l’on surnomme affectueusement Zizou, a marqué 31 buts dans sa carrière, pour 108 sélections. Vainqueur de la Coupe du Monde 1998 et de l'Euro 2000, il fait parti de la génération dorée de l’Équipe de France. Un héros récompensé du Ballon d'or 1998 qui a toutefois dérapé en fin de carrière. En 2006 il assène un coup de boule à l’italien Marco Materazzi, lors de Lors de la finale de la Coupe du Monde. Un geste violent qui lui vaut une exclusion et une mauvaise image pour son dernier match. Cela ne l’empêchera pas de rebondir comme égérie de grandes marques comme Adidas, Volvic, GrandOptical, Audi, Generali, Orange, les vêtements Z, etc. Désormais entraineur du Real Madrid, il pourrait disputer une troisième finale consécutive de Ligue des champions.

Vous n'avez pas tendance à remettre en cause son opinion, parce que vous savez combien il a été grand lorsqu'il était joueur.

Toni Kroos à propos de Zinedine Zidane sur le site de l'UEFA

Luis Fernandez, le parisien

Luis Fernandez a inscrit 55 buts en 503 matchs. Vainqueur de la Coupe de France 1982 et 1983, de l'Euro 1984, et Champion de France 1986, c’est en Équipe de France qu’il finira sa carrière de joueur, à l’aube de l’Euro 1992. Il prend la casquette d’entraineur avec succès l’année suivante à Cannes, puis au PSG. Il passe ensuite 4 saisons auprès de Athletic Bilbao, puis jonglera entre les clubs parisiens et barcelonais. En 2010, l'ex-coach deviens sélectionneur de l’équipe d’Israël. Définitivement associé à Paris, il est Directeur Sportif du Centre de Formation du Paris Saint Germain depuis un an. En parallèle il est également auteur de livres sur le football et consultant sur beIN Sports.

Fabien Barthez, l’ange gardien

Avec 696 matchs au compteur et de nombreux arrêts spectaculaires, il est le deuxième gardien le plus capé de l'équipe de France avec 87 sélections, derrière Hugo Lloris. Fabien Barthez est aussi recordman français du nombre de rencontres disputées en phase finale de Coupe du monde, ex-æquo avec Thierry Henry, soit 17 matchs ! A son palmarès entre autres, il a été vainqueur de la Ligue des champions en 1993 avec l’OM, Champion de France en 1997 et 2000 avec l’AS Monaco, Champion d'Angleterre en 2001 et 2003 avec Manchester United, et bien sur vainqueur de la Coupe du monde en 1998 et du Championnat d'Europe des nations en 2000. Le carton que Fabien Barthez ne digère pas c’est sans doute le rouge qu’il a reçu en finale de la Coupe UEFA avec l’OM.

Son crâne célèbre, embrassé par ses coéquipiers pour célébrer des buts, lui a ouvert les portes de la publicité, notamment pour McDonald’s. Depuis, il s’est consacré à une autre passion, la course automobile. Il a ainsi été champion de France de Grand Tourisme en 2013 et a monté sa société Panis-Barthez Compétition. Comme beaucoup d’anciens sportifs il est aussi devenu consultant ponctuellement pour la télé.

Bixente Lizarazu, le Basque

L’arrière gauche a disputé un total de 702 matchs et tiré avec succès dans les cages à 38 reprises. Sa carrière s’accélère l'été 1996, quand le basque, qui joue déjà depuis 4 ans chez les bleus, choisit le championnat d'Espagne avec le club de l’Athletic Bilbao. Et c'est un certain Luis Fernandez qui fait appel à lui. Ce dernier le critiquera vivement à son départ pour le Bayern Munich en 1997. Le meilleur choix de carrière selon lui. Mais revenons en Equipe de France avec laquelle Liza deviens Vainqueur de la Coupe du Monde 1998 et de l'Euro 2000. Il est resté ami avec Fabien Barthez et Zinedine Zidane. Tout récemment, celui qui est désormais consultant sportif pour l’Équipe, RTL ou encore TF1, a confié dans son autobiographie être atteint de bigorexie, une addiction au sport reconnue comme maladie.

La France n'est pas encore un pays sportif. C'est mon sentiment après avoir vécu plusieurs années à l'étranger. J'ai la sensation qu'une médaille, un titre revêtent plus d'important dans la société allemande que dans la société française. (…) En France, l'art et la culture sont plus valorisés que chez certains de nos voisins. Ils s'inscrivent dans l'ADN de notre pays. C'est une bonne chose à partir du moment où les sportifs trouvent leur place et ne sont plus pris de haut ou méprisés, comme par le passé. Un sportif n'a-t-il pas autant de mérite à exceller dans sa discipline qu'un pianiste à briller devant son clavier ou un peintre devant sa toile ? Son talent n'est pas donné au premier venu.

Bixente Lizarazu dans son autobiographie « Mes prolongations »

Antoine Griezmann, le chouchou

Il répond au nom de Grizou mais il est également appelé le « Beckham à la française » parce qu’il porte le numéro 7 chez les Bleus. Celui qui a été le meilleur buteur de l’Euro 2016, avec 6 buts, fait un parcours remarqué et remarquable en équipe de France depuis 2014. En 458 matchs joués il a inscrit à ce jour 181 buts. Le seul dérapage de sa carrière a eu lieu lors de la trêve hivernale de la saison 2012-2013, lorsqu’il est convoqué par la commission de discipline de la Fédération Française de Football avec d’autres joueurs. On lui reproche une virée nocturne faite trois jours avant un match décisif contre la Norvège, au lieu d’aller à l’entrainement. Un match perdu qui écarte l'équipe à l'Euro espoir et une suspension de Griezmann de toute sélection en équipe nationale jusqu'en janvier 2014.

Autres signes particuliers : il suce son pouce après ses buts en clin d’œil à sa fille Mila et aime agiter ses pouces en référence au clip « Hotline Bling » de Drake. Le Mâconnais enchaîne aussi les publicités pour Puma, Gilette, Head & Shoulders, etc. Actuellement attaquant à l'Atletico Madrid, les spécialistes estiment qu’Antoine Griezmann pourrait rejoindre le FC Barcelone la saison prochaine. Quoi qu’il en soit, c’est aux États-Unis, en Major League Soccer, qu’il aimerait idéalement finir sa carrière.

Pour être libre et ne penser qu'à l'équipe de France, j'aimerais que mon avenir soit réglé avant la Coupe du monde. Sinon, après, on a des appels à droite ou à gauche. Il faut que je continue comme je le fais actuellement, en donnant tout pour le club.

Antoine Griezmann

Nous tenions également à citer les talentueux Zoumana Camara, Alexandre Lacazette, Jérémy Ménez, Steven N'Zonzi, Kurt Zouma, Lucas Hernandez, David Trezeguet et Karim Benzema.

Retour à l'accueil