Ubisoft censure des statues dans Assassin’s Creed Origins #censure

Un jeu qui se veut être un outil éducatif.


Les jeux vidéo n’échappent pas à la censure. Leurs éditeurs n’hésitent plus à censurer des jeux violents ou à suspendre leur campagne de promotion. On était loin de s’imaginer qu’Assassin’s Creed Origins aurait pu être concerné par de telles mesures. Pourtant dans le mode Discovery Tour, dédié à l’empire ptolémaïque d’Égypte, Ubisoft a caché les parties intimes des sculptures historiques.

Des coquillages recouvrent ainsi les seins et les sexe des statues servant de décor. L’éditeur précise avoir pris en compte les sensibilités culturelles en fonction des pays. Mais alors pourquoi ne pas proposer une version fidèle, non censurée, si cet outil se veut vraiment éducatif et historique ?

Nous avons travaillé main dans la main avec des institutions académiques pour proposer un contenu adapté à tous les publics, y compris aux plus jeunes, en tenant compte des sensibilités culturelles qui peuvent être différentes d'un pays à un autre.

Ubisoft

Retour à l'accueil