FDJ va lancer de nouveaux jeux en 2018 ! #Exclusif

Innover les expériences de jeu et attirer les jeunes.


La semaine passée la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, annonçait le projet d’un « Loto du patrimoine ». Un tirage évènement qui sera organisé par FDJ (Française Des Jeux) probablement la veille des Journées Européennes du Patrimoine 2018 et dont les recettes seront affectées à un fonds spécifique baptisé "Patrimoine en Péril". Un jeu de grattage éphémère pourrait accompagner cette opération inédite visant à financer des réhabilitations de monuments.

Pour cette fin d’année, FDJ propose un Grand Loto de Noël avec 20 millions d'euros à gagner. Plutôt à se partager, car ce jackpot exceptionnel ne sera pas remis en jeu comme d’habitude, mais bien redistribué aux joueurs les plus chanceux le 22 décembre prochain. De plus, 100 joueurs seront tirés au sort et remporteront 20 000 euros chacun ! Mais le prix d’une grille de ce tirage spécial est passé à 5 euros au lieu de 2,50 euros habituellement.

Jeux multi-joueurs, sportifs, phygitaux, ...

Mais au-delà de ses évènements, FDJ prépare en secret de nouveaux jeux et services pour 2018. Certains de ces projets sont d’ores et déjà en phrase de tests, appelés « test and learn » (testons et apprenons). Comme des produits phygitaux, développés en début d’année dans certaines régions, qui obligeait le joueur à acheter un ticket chez un détaillant puis d’aller sur un site de FDJ (Illiko Live) pour une deuxième phase de jeu interactive. Ainsi les 3 jeux « As Capone », « Sauve Souris » et « la Poule aux œufs d'or » ont permis à FDJ de réfléchir à lancer une telle offre au niveau national.

Le digital est évidemment un domaine sur lequel l’entreprise publique investi beaucoup. 500 millions d'euros d'ici à 2020 pour être précis. L’objectif étant de conserver sa place de 2ème loterie européenne et de 4ème mondiale. Selon nos informations, FDJ développe un jeu en ligne multi-joueurs dont le thème est la chasse au trésor. 4 joueurs connectés en simultanés s’affronteront pour ouvrir un coffre. Pour l’atteindre, il faut progresser sur le plateau de jeu à l’aide de pièces, lancées à la façon de pile ou face, qui permettent d’avancer ou de reculer d’une ou plusieurs cases. Le graphisme au look bande dessinée et l’interaction entre les participants avec des emojis rendent le jeu très plaisant.

Les paris sportifs ne seront pas en reste. L’offre ParionsSport devrait muer dans les prochains mois et voir arriver la marque « Ibet », d’après nos informations. Un nom n’est pas sans rappeler ses concurrents Unibet et Betclic. Avec Ibet, FDJ souhaite proposer l’offre de jeu sportif la plus riche et la plus immersive du marché, avec des côtes et des services personnalisés, où le parieur devient l’acteur principal du match. Des nouveautés ne sont que quelques exemples des nombreuses pistes en cours de développement chez FDJ et qui ont pour but de séduire et fidéliser en priorité la cible des 18-35 ans.

Retour à l'accueil