Greenpeace accuse 17 marques d'obsolescence programmée sur leurs smartphones, tablettes et PCs ! #RethinkIT

Un crash test catastrophique notamment pour Apple, Samsung et Microsoft.


Greenpeace, en collaboration avec le site d’aide à la réparation iFixit, a établi un rapport sur 44 produits les plus vendus des deux dernières années. Une fois tous les critères passés en revue (la facilité d'ouverture de l'appareil, le remplacement des pièces, l'universalité de la visserie et des attaches, la facilité à trouver des pièces, l’accessibilité des modes d'emploi en ligne, etc) une note sur 10 a été attribuée à chaque smartphone, tablette et Ps portable.

Le résultat est accablant pour 17 marques, dont les plus mauvaises notes ont été attribuées à Apple, Samsung et Microsoft. En plus de pouvoir consulter le classement du crash test, une pétition destinée aux constructeurs est également proposée sur Rethink-it.org

C'est de l'obsolescence programmée. La tendance est de concevoir des produits de moins en moins réparables, de plus en plus jetables pour booster les ventes.

Robin Perkins de Greenpeace

Dans la catégorie des smartphones, la pire note va au Samsung Galaxy S7 ou S7 Edge avec 3 sur 10, tandis qu’un 10 sur 10 est décerné au Fairphone 2. Du côté des tablettes, la pire note va à la Surface Pro 5 de Micosoft avec 1 sur 10, tandis qu’un 10 sur 10 est décerné à la Elite x2 1012 G1 de HP. Au rayon des ordinateurs portables, la pire note va au Retina MacBook 2017 d’Apple avec 1 sur 10, tandis qu’un 10 sur 10 ont été décernés à égalité au Latitude E5270 de Dell et au EliteBook 840 G3 Notebook PC de HP.

Microsoft se défend en précisant que sa gamme Surface est destinée aux professionnels... Apple se contente de rappeler ses "performances environnementales" et l'usage de "matériaux plus sûrs"... Des arguments un peu faibles face à cette obsolescence programmée incontestable.

Retour à l'accueil