Ménages, dédicaces, tweets et photos sponsorisés : enquête sur les cachets des stars ! #business

Encore plus pour les personnalités, leur temps c’est de l’argent.


Ils sont sportifs, humoristes, artistes, et touchent d’importants bonus en parallèle de leur activité principale. Un business bien gardé, mais dont quelques chiffres ont fuité ces dernières semaines. Sansure vous révèle les incroyables cachets des stars, des ménages aux contenus sponsorisés !

Les conventions, festivals et séances de dédicaces :

Les personnalités sont sollicités par les marques et même parfois pour faire des surprises lors d’évènements ou de conventions d’entreprises. Des présences d’une ou plusieurs heures facturées à prix d’or par leur staff. Nous avions déjà consacré un article il y a un an sur les prestations de personnalités télé lors de conventions privées, mais voici de nouveaux exemples très concrets et récents :

Cristiano Ronaldo : 1,1 million d’euros pour une matinée de 4h30, incluant une séance photo et la dédicace de 4 maillots de foot, pour la convention d’une société saoudienne de télécommunications en 2013. Un tarif, réglé à la société Multisports & Image Management, incluant deux mentions sur les réseaux sociaux et le droit d'utiliser l'image de CR7 pendant une journée uniquement au niveau régional.

Maître Gims : 144 000 euros est le cachet moyen qu’il demande actuellement pour participer à un festival, à condition d’avoir son nom sur l'affiche d’un festival.

David Guetta : 25 000 euros sont demandés par son management afin que le DJ français soit présent pour une heure de séance de dédicace.

Animateurs télé : entre 10 000 et 15 000 euros sont négociés pour animer un séminaire d’entreprise, mais les journalistes et les visages moins réputés voient leurs tarifs redescendre entre 2 000 et 4 000 euros.

Messages et vidéos sur les réseaux sociaux.

Les stars utilisent leur visibilité et popularité pour mettre en avant des publications sponsorisées. Des placements produits réalisés sur twitter, snapchat ou instagram, le plus souvent pour des marques de vêtements, de bijoux, ou encore des aliments. Pour un seul tweet sponsorisé, les personnalités encaissent des sommes incroyables, calculées en fonction de leur nombre de followers et du taux d’engagement par message publié (likes, retweets, …), d’après un reportage du magazine Sept à Huit diffusé hier sur TF1. Du placement produit à la limite de la légalité parfois, c’est-à-dire de la publicité déguisée, quand la mention de publicité n’est pas clairement annoncée...

Karim Benzema : 15 892 euros HT/tweet.
Norman Thavaud : 14 701 euros HT/tweet.
Jamel Debbouze : 14 920 euros HT/tweet.
Cyprien Iov : 13 686 euros HT/tweet.
Novak Djokovic : 19 241 euros HT/tweet.
Gad Elmaleh : 15 211 euros HT/tweet.
David Luiz : 20 227 euros HT/tweet.
David Guetta : 35 513 euros HT/tweet.
Claudia Tagbo : 1 383 euros HT/tweet.
Jean Dujardin : 2 060 euros HT/tweet.
Nabilla Benattia : 6 246 euros HT/tweet.
Amel Bent : 5 648 euros HT/tweet.
Omar Sy : 6 047 euros HT/tweet.
Michaël Youn : 6 402 euros HT/tweet.
Tony Parker : 6 963 euros HT/tweet.
Malika Menard : jusqu’à 3 500 euros par photo sur Intagram.
Clara Morgane : entre 3 000 et 5 000 euros par photo sur Intagram.

Retour à l'accueil