Les annonceurs fuient TPMP suite à la polémique de la séquence jugée homophobe ! #TPMP

Moins de pub pendant le talk de C8 ?


Après les attaques des téléspectateurs, des associations et du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, ce sont maintenant les annonceurs qui se penchent sur la polémique du prime diffusé jeudi dernier. Il n’est pas question pour certains d’être associé à un programme qui fait polémique ou qui est contraire à certaines valeurs. Ainsi les marques Décathlon, le Groupe PSA, Chanel, Carrefour, Bosch, Disneyland Paris, Petit Navire, Orange, SFR, Skoda, Engie, Guerlain, Pampers, Groupama, Sanofi, Flunch, et d’autres ont décidé de stopper leurs campagnes pendant les coupures pub de l’émission TPMP.

Des pages de pub forcément moins longues, mais surtout des rentrées d’argent beaucoup moins importantes pour C8, et même pour l’émission qui distribue de nombreux lots offerts par des marques ! Mais cela n’inquiète guère Franck Appietto, le directeur général de la chaîne, qui a assuré sur Europe 1 que « ce n'est pas la panique à bord de C8 », précisant qu’il « produira et diffusera sur les antennes du groupe un message pour lutter contre l'homophobie ».

Hanouna ne fera plus de blagues sur les homos.

Reconnaissant à nouveau son erreur dans TPMP lundi soir, l’animateur a affirmé qu’il ne fallait donc plus faire de blagues sur les homosexuels. Une idée qui lui a été soufflée par Alexandre Marcel, le porte-parole de l'association Stop homophobie, présent sur le plateau du talk-show. Une façon radicale de tourner la page pour de bon ? Reste à attendre une éventuelle décision du CSA, qui a reçu plus de 20 000 plaintes, un triste record.

Retour à l'accueil