Voici comment Facebook censure ses contenus de façon absurde ! #censure

Nudité, religion, statut social, santé…


Le quotidien allemand Süddeusche Zeitung s'est procuré des documents internes d’une société chargée de modérer les contenus sur Facebook, dévoilant des formules mathématiques étonnantes. On apprend ainsi que les seniors, les jeunes, les enseignants, les docteurs, les chômeurs, les riches et les pauvres entrent aussi dans la « catégorie protégée » (appelée PC), qui contient les références aux races, ethnies, origines, religions, orientations sexuelle, identités sexuelle, infirmité ou états de santé. Des documents qui indiquent clairement que les femmes sont protégées, les Irlandais aussi, mais pas les adolescents ! Les migrants appartiennent à une « catégorie quasi protégée » …

Alors pour décider de ce qu'il faut supprimer ou pas, Facebook applique une formule mathématique : si une « catégorie protégée » s'additionne avec une « catégorie non protégée », c'est la seconde qui l'emporte ! « Il est aussi précisé que si les membres d’un groupe religieux sont protégés, la religion elle-même ne l’est pas. La même règle vaut pour les pays, qui ne sont pas protégés, contrairement à leurs habitants. Ainsi, il est possible d’attaquer l’islam ou le christianisme, mais pas les musulmans ou les chrétiens » précise Le Monde qui a étudié ces méthodes absurdes. De son côté Facebook n’a pas souhaité confirmer l'authenticité des documents...

Retour à l'accueil