Victime d’un piratage de son compte twitter, Sony annonce la mort de Britney Spears ! #OurMine

Le groupe « Our Mine » est à l’origine de la mauvaise blague.


Lundi dernier, en début d’après-midi, le compte twitter de Sony Music Global affichait le message suivant : "Britney Spears est morte suite à un accident, nous vous en dirons plus, plus tard". Le community manager du label a constaté qu’un nouvelle adresse IP s’était connectée au compte quelques minutes auparavant, afin de publier des messages avec le hashtag #RIPBritney. Une fausse annonce, rapidement démentie notamment par Sony, qui a inquiété les fans alors que la chanteuse de 35 ans va très bien. Elle l’a d’ailleurs confirmé avec humour via un message sur son compte Instagram :

Don't underestimate the power of Charlie's 👼

Une photo publiée par Britney Spears (@britneyspears) le

Un compte certifié mais pas infaillible.

L’annonce de fausse mort est un classique sur les réseaux sociaux. Cette attaque du compte twitter de Sony Music Global a été menée par le groupe de hackers « Our Mine », qui d’habitude se contente uniquement de vérifier la sécurité des comptes, sans y toucher. Cette année ils ont notamment piraté les comptes du PDG de Google, de Mark Zuckerberg ou encore celui de Netflix. Se défendant d’être malveillant, « Our Mine » se qualifie d’expert en sécurité en mettant en lumière des failles, mais cette fois ils ont publié de faux messages sur un compte certifié par twitter... Une manipulation qui aurait été effectué de la même manière et au même moment sur le compte officiel de Bob Dylan, qui a relayé la fausse annonce avec #RIPBritney.

Retour à l'accueil