Le tube de Calogero “Si seulement je pouvais lui manquer” est un plagiat ! (mis à jour) #Calogero

Le chanteur a été condamné par la cour de cassation


Il y a deux ans, l’ingénieur du son Laurent Feriol l'accusait de plagiat. La justice lui avait donné raison le 16 mars 2014, mais Calogero avait fait appel… En effet, une partie des notes du refrain de son titre « Les Chansons d'artistes », composé en 2001 et déposé à la Sacem en 2002 pour la troupe des Années Boum, étaient similaires sur « Si seulement je pouvais lui manquer », paru en 2004. Ce tube composé par Calogero a donc été jugé par la cour de cassation et le verdict est que "les refrains des deux œuvres présentent d'importantes similitudes, de l'ordre de 63% de notes communes" ! Les couplets n’étant pas concerné par l’affaire, le tribunal a conclu que « Si seulement je pouvais lui manquer » reprenait 15% de « Les Chansons d'artistes ». Calogero rendra-t-il sa Victoire de la Musique de la Chanson originale de l’année remportée en 2005 ?

Mise à jour du 28/11 : Le chanteur a tenu à s'expliquer sur sa page facebook :

Retour à l'accueil