Le témoignage choc de celle qui a mis fin aux attentats du 13 novembre 2015 ! #NousSommesUnis

Un simple appel


Le 16 novembre 2015, trois jours après les attentats de Paris, Sonia (faux prénom), témoin de premier rang, a donné à la police les informations nécessaires pour arrêter Abdelhamid Abaaoud et l'empêcher de commettre une nouvelle série d'attaques terroristes. Avec l'aide de la journaliste Claire Andrieux, elle retrace dans « Témoin » sa course contre la montre pour épargner des vies. Son geste a eu des conséquences irrémédiables pour elle et sa famille.

On y apprend qu’elle a tenté de raisonner le terroriste lorsqu’il lui annonce que de nouvelles attaques se préparent. Alors qu’elle lui avait serré la main avant de savoir qui il était, elle avoue s’être lavée les mains à l'eau de javel. Après cette rencontre, la cousine du terroriste lui confie qu'Abaaoud envisage de la tuer car il n'a pas confiance en elle. Lorsqu’elle prévient la police par téléphone, elle est convoquée pour une audition car elle est suspectée. En effet les autorités sont persuadées qu'Abaaoud est en Grèce ou en Syrie, mais Sonia est persuadée qu’il est bien dans son voisinage. Juste après l'assaut de l'appartement de Saint-Denis, elle est placée en garde à vue et son domicile est perquisitionné afin d’écarter la piste d’une complicité.

Elle ne regrette rien, alors qu’elle ne dort plus et qu’elle ne peut plus travailler. Sonia reçois de l'argent des autorités chaque mois, mais touche moins que lorsque qu’elle travaillait. La police lui a inventé un nouveau passé, demandé de rester discrète et prudente, en lui confiant un portable rouge en cas de nécessité. Sa nouvelle adresse, loin de Paris, est l'un des secrets les mieux gardés de la République. Témoin, un livre de 216 pages disponible aux éditions Robert Laffont.

– Votre acte a été d'un très grand courage.
– Merci, monsieur le Procureur Molins, mais je n'ai accompli que mon devoir de citoyenne.
– Vous avez permis de sauver des vies. Ce que vous avez fait, personne ne l'a jamais fait.

Témoin

Je suis celle qui a prévenu la police que l'organisateur des attentats les plus meurtriers de France se cachait à Saint-Denis. Je suis devenue personne.

Témoin

Retour à l'accueil