Ces marques d’hygiènes et d’entretien qui se sont unies contre le pouvoir d’achat ! #business

Près d’un milliard d’euros d’amende à payer


Entre 2003 et 2006 de nombreuses entreprises du secteur de l’hygiène et de l’entretien s’étaient accordés à  « coordonner leur politique commerciale auprès de la grande distribution et en particulier à se concerter sur les hausses de prix ». Une loi de la concurrence oubliée par Colgate-Palmolive, Henkel, Unilever, Procter & Gamble, Reckitt Benckiser, Sara Lee, SC, Johnson et Bolton Solitaire, Laboratoires Vendôme, Gillette, L'Oréal, Beiersdorf et Vania. Mais jeudi dernier la Cour d’Appel de Paris a condamné ces marques à une amende record de 948,9 millions d’euros ! Une décision qui vient confirmer presque intégralement le constat de l'Autorité de la concurrence en 2014 qui avait déjà épinglé ces sociétés.

Retour à l'accueil