35 ans que la France a aboli la peine de mort ! #PeineDeMort

Article 1 de la loi n° 81-908 du 9 octobre 1981


35 ans après, le droit à la vie de la Déclaration universelle des droits de l’homme est régulièrement violé par de très nombreux pays. Petit à petit certains pays l’abolissent, parfois sous conditions. Ainsi, la Mongolie est devenue le 105ème pays à l’abolir en décembre dernier. Pour autant, 2015 a connu une envolée spectaculaire du nombre d’exécutions dans le monde, avec +54% sur un an, comme le rapporte Amnesty France. L’Iran est le pays dans lequel le nombre de personnes exécutées rapporté à la population totale est le plus élevé, mais c’est en Chine que le record pointe entre 1 000 à 3 000 exécutions par an !

La peine de mort, une solution ?

Amnesty propose un site choc, destiné à la population belge, afin de « se tester » sur le sujet. Pourquoi la Belgique ? Sans doute parce qu’un récent sondage réalisé par Amnesty International dans le pays indique que 7 personnes sur 10 pensent qu’il faut rétablir la peine de mort au moins dans certains cas. Alors « Qui mérite de mourir ? » demande le site, vous laissant le choix du sort de personnages fictifs inculpés pour différents actes. Une campagne qui interpelle sur les préjugés, les contextes des drames et le fait qu’une exécution est irréversible. A l’issue du test, une pétition est proposée à destination des autorités d’Arabie saoudite, d’Égypte et du Japon, trois pays qui ont toujours recours au châtiment suprême.

Plus on y réfléchit, plus on réalise que la peine de mort n’est jamais une solution.

Amnesty

Retour à l'accueil