Un chef californien réalise des recettes avec du cannabis ! #MangezBougez

The Herbal Chef propose de l’herbe comestible


Christopher Sayegh s’est fait une drôle de spécialité : les plats gastronomiques de son restaurant de Los Angeles sont entièrement cuisinés au cannabis ! En manipulant des seringues garnies d’extrait de cannabis, il incorpore les substances dans ses assiettes. Chez The Herbal Chef il y a pas de space cake, mais des mets à base de boeuf wagyu japonais, de sorbet au pamplemousse, d’huîtres «médicales» ou encore des falafels à la marijuana.

L’addition vous fait redescendre

Ce chef âgé de 24 ans propose cette cuisine cannabique pour l’instant uniquement à ses clients détenteurs d’une carte de marijuana médicale. Mais le restaurateur attend de pied ferme le résultat du vote de novembre prochain sur la légalisation du cannabis récréatif pour les 21 ans et plus en Californie. Un délire très luxueux, avec un menu affichant des prix de 300 à 500 dollars (265 à 445 euros) par personne !

J’essaye de donner une expérience cérébrale aux gens. Mais je suis aussi prudent dans la façon dont je les accompagne dans ce voyage. Je change littéralement la chimie du cerveau à mesure que les gens mangent mes plats. Au bout du troisième plat on sent un peu, au quatrième un peu plus et au bout du cinquième, on est au bout du voyage. C’est comme une symphonie, je dois faire attention à ce que les plats correspondent à la montée, et inversement pour la descente. Il faut être extrêmement prudent car non seulement la chaleur joue un rôle très important dans la cuisson du cannabis, mais aussi car on emmène littéralement les gens dans un voyage. On a la responsabilité de faire ça dans les règles.

Christopher Sayegh à l’AFP

Retour à l'accueil