Quand les marques surfent sur le phénomène Pokémon Go ! #PokemonGo

L’application, mêlant géolocalisation et réalité augmentée, a donné des idées à de nombreuses sociétés


Pokémon Go a été à peine disponible en France que ses fans étaient déjà sur-motivés. Les marques ont bien compris qu’il fallait réagir pour attirer vers elle ses plus jeunes acheteurs. Réseaux sociaux, cadeaux, réductions, … les sociétés ont rivalisé d’idées ces jours-ci. Sansure a attrapé le meilleur et le pire des opérations commerciales :

Les campagnes originales…

  • Huge Café transforme les chasseurs en acheteurs. Les joueurs de Pokémon Go étant attirés par les monstres à proximité de leur café, l’enseigne américaine a été l’une des première à acheter des « Lures » pour attirer les Pokémons à l’intérieur de leurs cafés et donc de la clientèle potentielle ! Une technique désormais utilisée également par des boutiques en France.
  • L’assurance de jouer en sécurité. De nombreux joueurs se sont aventuré aveuglement dans des lieux sensibles, parfois en mettant leur vie en danger, à pied mais aussi avec des véhicules. Ainsi, la banque russe Sberbank a eu l'idée de proposer une assurance gratuite aux joueurs, afin de couvrir tous les frais qui seraient liés à un accident intervenu lors d'une session de jeu. En France, depuis dimanche dernier, deux accidents de la route ont été recensés à cause du jeu !
  • But avec une offre bien cadrée. Entre le 21 et le 23 juillet l’enseigne de meuble et décoration proposait 10% de réduction sur présentation de l’appli Pokémon Go. Mais offrait surtout 200 euros en bon d’achat pour les deux premiers clients par magasin qui auront capturé une créature dans ses rayons !

… et celle qui a raté son effet


Le fiasco de Monoprix. Vendredi dernier l’enseigne a invité ses fans à une distribution gratuite de kits de dresseurs dans son magasin de Saint-Michel, à Paris. Et leur phrase indiquant « qu'il n'y en aurait pas pour tout le monde » n’a jamais aussi bien été réelle. A 14h, plus de 1 000 personnes attendaient leur kit devant le magasin, pour au final seulement une dizaine de disponibles ! Monoprix compte bien se rattraper en offrant cette semaine d’autres kits sur sa page Facebook.

Le business ne fait que commencer…


Au Japon, les restaurants McDonald’s devraient être identifiés dans l’appli comme des PokéStops et des Arènes. En d’autres termes, Nintendo ouvre la possibilité aux marques de sponsoriser des lieux virtuels, et ainsi contraindre ses joueurs à approcher de très près des magasins afin de progresser dans leur aventure.

Retour à l'accueil