Sepp Blatter confirme des trucages dans les tirages au sort ! #magouilles

Dans une interview au journal argentin La Nacion, l’ancien président de la FIFA balance


Condamné par la justice à plusieurs années d’interdiction d’exercer une activité liée au football, Sepp Blatter a révélé que les officiels avaient recours à des boules uniques et utilisaient la technique du frigo. Ces pratiques ont eu lieu au niveau européen, mais jamais au niveau de la FIFA. Il a également profité de l’entretien pour dénoncer certains responsables, comme Artemio Franchi, président de l’UEFA de 1973 à 1983 qui aurait "dessiné les compétitions de clubs" à sa convenance.

Ils mettent les boules au frigo et l'on peut ainsi les différencier en les touchant. On sait ainsi quelle équipe est dans quelle boule. Je n'ai jamais touché les boules, d'autres l'ont fait. C'est évident, on peut les marquer, en les réchauffant ou en les refroidissant. […] La FIFA n'est pas corrompue, une organisation ne peut pas être corrompue, seulement les hommes. La FIFA, c'est 1,6 milliard de personnes, ils ne peuvent pas être tous corrompus. Je ne suis pas corrompu. Ils ont cherché, et ils ne trouveront rien.

Sepp Blatter

Retour à l'accueil